Cet appartement du rez-de-chaussée qui donne sur le parterre du Midi était réservé aux membres de la famille royale. Sa distribution actuelle correspond à l’époque où il était habité par Marie-Josèphe de Saxe, la seconde épouse de Louis de France –  fils de Louis XV – entre 1747 et 1765. À la veille de la Révolution, il était occupé par le Dauphin, fils aîné de Louis XVI et de Marie-Antoinette, et par le duc d’Harcourt, son gouverneur.

La première antichambre de la Dauphine

La première antichambre de la Dauphine correspond à une partie de l’emplacement d’une chapelle qui occupait la hauteur du rez-de-chaussée et du premier étage. Cette chapelle fut détruite en 1682 et remplacée alors par un appartement où se succédèrent la duchesse de Montpensier, dite « la Grande Mademoiselle » (1692-1693), le grand aumônier de France (1693-1706) et le grand maître de la Garde-Robe du roi (1706-1712). En 1712, cet appartement fut remplacé par une salle des gardes pour le duc de Berry, petit-fils de Louis XIV. À la mort de ce prince, le 4 juillet 1714, cette salle fit partie de l’appartement du maréchal de Villars. En 1747, elle fut réduite d’un tiers de sa surface pour former la première antichambre de la Dauphine.

 

La seconde antichambre de la Dauphine

C’est ici qu’avait d’abord été prévue la chapelle, finalement aménagée dans la salle précédente. Divisée à l’origine en quatre pièces, cette salle fit partie, jusqu’en 1693, de l’appartement de la duchesse de Montpensier. Elle devint ensuite le vestibule de l’appartement du Grand Dauphin, puis de son fils aîné le duc de Bourgogne. Antichambre du duc de Berry de 1712 à 1714, elle fit ensuite partie de l’appartement du maréchal de Villars et devint enfin, en 1747, la seconde antichambre de la Dauphine.

 

Le grand cabinet de la Dauphine

Les dimensions du grand cabinet de la Dauphine correspondent à celles de l’époque où la pièce servait de salle des gardes au fils de Louis XIV. Marie-Josèphe de Saxe y réunissait les dames de son entourage pour la conversation ou pour le jeu. Comme dans tout l’appartement, un nouveau décor avait été réalisé pour elle, mais il disparut au XIXe siècle sur ordre de Louis-Philippe pour faire place à des salles de peintures. La grande console a été conservée et replacée sous un miroir dont la bordure a été restituée. 

 

La chambre de la Dauphine

C’est dans cette chambre que la dauphine Marie-Josèphe de Saxe, fille du roi Auguste III de Pologne et épouse du fils de Louis XV, mit au monde les trois futurs rois de France : Louis XVI, Louis XVIII et Charles X.

Rien ne subsiste du décor réalisé pour elle en 1747, à l’exception des dessus-de-porte peints par Jean Restout

 

Le cabinet intérieur de la Dauphine

Cette petite pièce et la suivante n’en formèrent longtemps qu’une seule, qui fut d’abord l’antichambre de Monsieur, frère de Louis XIV, puis celle du Grand Dauphin, avant de devenir, en 1693, la chambre de ce dernier. Elle fut également la chambre du Régent, puis celle du fils de Louis XV, mais fut divisée en 1747 pour former un cabinet intérieur pour la Dauphine et un cabinet de retraite pour son époux : les appartements du jeune couple communiquaient donc par leurs pièces les plus retirées, ce qui préservait, dans une certaine mesure, leur intimité conjugale.

Le charmant décor de boiseries au naturel en vernis Martin subsistait en partie ; il a été complété et l’on a pu également replacer les dessus-de-porte représentant les Quatre Saisons que Jean-Baptiste Oudry avait peints pour cette pièce en 1749. À côté de la niche, qui abritait autrefois un sofa, des portes vitrées donnaient accès à une suite de petites pièces prenant jour sur les cours intérieures : arrière-cabinet, oratoire et pièce des bains.

© Thomas Garnier

La restauration du Cabinet Intérieur de la Dauphine est rendue possible grâce au mécénat de compétence de l'Atelier Gilles Dupuis. 

Exposition

Le goût de Marie Leszczynska

Actuellement dans l'appartement de la Dauphine

L'exposition des chefs d'oeuvre retrouvés

Actuellement et jusqu'au 5 juin 2022, l'appartement de la Dauphine est occupé par l'exposition Chefs d'oeuvre Retrouvés. Le château de Versailles présente deux chefs d'oeuvre de la sculpture du XVIIIe siècle commandés respectivement par Louis XIV et Louis XV : Zéphyr, Flore et l'Amour et L'Abondance

la réouverture du rez-de-chaussée

Grâce à la réouverture de l'ensemble des appartements du rez-de-chaussée du corps central – appartements de la Dauphine, du Dauphin, des filles de Louis XV, et du capitaine des Gardes – un nouveau parcours de visite s'ouvre au château de Versailles. 

L'application mobile du Château

L'application gratuite du Château propose des parcours audio accompagnant votre visite du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info

Vous venez régulièrement ?

Le meilleur de Versailles pour les abonnés ! Pendant toute une année, bénéficiez de nombreux avantages grâce aux cartes SOLO et DUO, et un accès coupe-file en illimité à partir de seulement 55€.

Offres d'abonnement