Découvrir
Le Château
Collections
Le Jardin
Le Grand Trianon
Le Domaine de Marie-Antoinette
Pratique
Infos Pratiques
Acheter son billet
Plan Interactif
Calendrier des événements
Boutique

Découvrir le domaineLe Grand Trianon

Trianon-sous-Bois

Partager

Imprimer le chapitre

L'aile de Trianon-sous-bois

Vingt ans après sa construction, Trianon était devenu trop petit pour loger toute la famille de Louis XIV. Pour satisfaire le roi, Jules Hardouin-Mansart, peu avant sa mort en 1708, construisit cette aile de Trianon-sous-Bois dont la sobriété et l’élégance annoncent le style du XVIIIe siècle. Ce corps de bâtiment, le seul à étage, offre un ensemble d’appartements qui furent d’abord affectés à La Palatine, belle-sœur du roi, et à ses enfants.

La chapelle

C'est Louis-Philippe qui fit transformer ce qui était l’ancien salon du billard de Louis XIV en chapelle. Le 17 octobre 1837, on y célébra le mariage de sa seconde fille, la princesse Marie, avec le duc Alexandre de Würtemberg. Les colonnes qui encadrent l’autel proviennent du bosquet des Dômes, le vitrail fut commandé à la Manufacture de Sèvres et représente L’Assomption de la Vierge d’après Pierre-Paul Prud’hon.

Les appartements privés du général de Gaulle dans l'aile de Trianon-sous-Bois

En 1963, à l'initiative d'André Malraux, le général de Gaulle décide de faire entièrement restaurer et remeubler l'aile de Trianon-sous-Bois de manière à la transformer en résidence présidentielle. D'importantes opérations de modernisation sont ainsi réalisées de janvier 1963 à juin 1966 pour pouvoir accueillir les chefs d’État étrangers en visite officielle, et les loger dans un cadre digne de la grandeur de la France.

Bureau du général de Gaulle au Grand Trianon

Le rez-de-chaussée

C'est la partie la plus officielle de l'appartement. Une longue galerie dessert sept pièces. Le salon d'attente jouxte le salon des huissiers. Deux bureaux d'aides de camp précèdent le bureau du Général, dans lequel se situe un petit cabinet de toilette.
À la suite de cette pièce se trouvent des espaces de vie plus intimes : le salon de famille et la salle à manger. C'est là que le général de Gaulle prend ses repas, servis par un monte-plats depuis les cuisines installées en sous-sol.


Le premier étage

Chambre à coucher du général de Gaulle

C'est le domaine privé du général et de son épouse. Comme au rez-de-chaussée, les pièces, meublées en style Louis XVI, dans un esprit plus intime, sont desservies par une galerie. L'appartement du couple présidentiel comprend un vaste salon, un bureau, un petit bureau attenant destiné à Madame de Gaulle. Le Général dispose également d'une chambre à coucher, où un lit recouvert de toile d'Aix a été placé (après avoir été adapté à la grande taille de son utlisateur), ainsi que d'une salle de bains très luxueuse en loupe de frêne et robinets à poignets d'ivoire. D'autres appartements sont à la disposition de la famille du Président. Les salles de bains occupent les pièces aveugles situées entre les salons et les couloirs.

Accessible seulement sur visite guidée.

Réserver sa visite

 

Cuisines de Trianon-sous-Bois

Au sous-sol : les cuisines

Une cuisine ultra moderne, pour les années 60, est également créée dans les sous-sols de l'aile de Trianon-sous-Bois sur 800 m2 répartis entre cuisine, office et salles à manger pour le personnel. Équipés de matériel hôtelier et industriel, ces espaces permettent la préparation de repas pouvant accueillir jusqu'à deux cents convives. La conception de la cuisine a été pensée afin de simplifier et rationaliser le travail des équipes qui y travaillent : lieux de stockage, de préparation, de cuisson, de dressage pour le froid et le chaud, garde-manger, lieux dévolus à la pâtisserie, au service de la boisson et du café, à la plonge ... tout est à proximité et chaque emplacement a un usage précis. Au centre de la cuisine, un vaste piano surmonté de hottes aspirantes en fonte et acier inoxydable est équipé du matériel de cuisson nécessaire (fours, brûleurs, salamandres...). Deux grandes marmites sont prévues pour les grosses préparations. On installe un mélangeur-batteur pour la pâtisserie, de grands réfrigérateurs et congélateurs, ou encore un appareil à fabriquer automatiquement de la glace en cube, capable de produire trente-cinq kilos de glaçons.

Pour la première fois, à l'occasion de l'exposition "Un président chez le roi - De Gaulle à Trianon", les espaces sont remeublés comme en 1966, lorsqu'ils étaient utilisés par le général de Gaulle, grâce au partenariat avec le Mobilier national. 

 

Des travaux sur la toiture et le couvert de l'aile de Trianon-sous-bois ont été réalisée en 2015-2016 grâce au mécénat de :

 

        

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus. Fermer