Découvrir
Le Château
Collections
Le Jardin
Le Grand Trianon
Le Domaine de Marie-Antoinette
Pratique
Infos Pratiques
Acheter son billet
Plan Interactif
Calendrier des événements
Boutique

L'HistoireLes grandes dates

1682 Versailles, capitale du royaume

Partager

Imprimer le chapitre

6 mai 1682

Annoncé en 1678, Versailles devient officiellement le siège du gouvernement le 6 mai 1682. Décision qui en fait la capitale du royaume jusqu’en 1789. Elle confirme surtout l’attachement du Roi pour Versailles au grand dam de Colbert qui le voulait à Paris. Le chantier versaillais ne fait que commencer !

« Il aimait cette maison avec une passion démesurée », note en 1682 le marquis de Sourches à propos de Versailles. Le fait est que Louis XIV n’aime pas Paris ! Depuis son enfance, il craint cette ville qu’il dut quitter précipitamment en 1649 pour échapper à la Fronde. Colbert a beau réaménager le Louvre et les Tuileries, le roi ne se sent bien qu’à Versailles. Libre de toute construction − hormis le modeste village qu’il fera raser −, il peut laisser libre court à son goût des bâtiments. L’endroit est à la mesure de ses ambitions. Outre un vaste palais et de splendides jardins, il pourra établir une ville moderne aux grandes artères droites, larges et bien aérées. Tout le contraire de ce Paris insalubre, confiné dans son enceinte. Sa décision est prise : en juin 1678, il annonce son intention de transférer en 1682 le gouvernement à Versailles.

Le roi a alors 40 ans. Il est au faîte de sa puissance : il s’apprête à signer, avec la Hollande, le traité de Nimègue. De 1678 à 1682, Louis XIV fera bâtir plus qu’en 20 ans de présence ! Pour loger le gouvernement et sa famille, il commande à Hardouin-Mansart la construction des ailes des Ministres (1678-79) et de l’aile du Midi (1678-82), laquelle entraîne celle de l’Orangerie. Il fait transformer la cour de Marbre et réaliser la galerie des Glaces. 1678 marque aussi le creusement de la pièce d’Eau des Suisses pour servir l’établissement d’un vaste potager à proximité confié à La Quintinie.

Les travaux se poursuivent à marche forcée : en 1679, Mansart entame la construction des Grande et Petite Ecuries. En 1680, Le Nôtre réaménage la grande perspective des jardins avec le Tapis vert. Pour loger la domesticité du Roi, le Grand Commun est érigé en 1682. Louis XIV voit toujours plus grand : il décide la construction d’une nouvelle chapelle (1689-1709). Suivront, en 1683, une nouvelle Surintendance pour ses bâtiments et, en 1685, la construction de l’aile nord pour y loger la Cour. Plus de 36 000 ouvriers œuvrent alors au chantier versaillais. Des sommes considérables sont engagées qui aboutissent au Versailles que nous connaissons. Telles sont les conséquences de 1682.

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus. Fermer