Madame de Maintenon L’épouse secrète de Louis XIV (1635-1719)

Dernière grande figure féminine du règne de Louis XIV, Mme de Maintenon, recommandée par Mme de Montespan, a d’abord assumé le rôle de gouvernante des enfants bâtards du souverain avant de devenir l’épouse secrète du roi. Elle assure l’éducation de leurs enfants, loin de la Cour. Mais Mme de Maintenon devance la favorite dans le cœur du roi et s’installe au château de Versailles où règnent désormais ordre et rigueur.

Françoise d’Aubigné, marquise de Maintenon, arrive à la Cour de Versailles dans les années 1670. Née en 1635 à la prison de Niort où son père est emprisonné pour dettes, orpheline en 1647, elle épouse en 1652 en premières noces l’auteur Paul Scarron, connu pour sa maîtrise du genre burlesque. Mort en 1660, le poète ne lui lègue que des dettes et le nom de « veuve Scarron ». Sur les conseils de la marquise de Montespan, maîtresse de Louis XIV qu’elle a rencontrée quelques années auparavant, elle devient en 1669 la gouvernante de leurs enfants. Excellente occasion de rencontrer le roi en personne lorsque ce dernier rend visite à sa progéniture. Mais l’histoire dit qu’il l’aurait trouvée « insupportable ».

ANECDOTE

Mme de Maintenon est enterrée dans le pensionnat pour jeunes filles de Saint-Cyr, site de la future école militaire fondée par Napoléon. Son corps est exhumé en 1793 par les révolutionnaires. Ses restes, retrouvés pendant la Seconde guerre mondiale dans les décombres de l’école bombardée, sont déposés dans la Chapelle royale du château de Versailles avant d’être replacés en 1969 sur le site de Saint-Cyr.

Pourtant, la donne change. En 1675, toujours sur les conseils de la marquise de Montespan, Louis XIV lui octroie deux gratifications qui lui permettent d’acheter la terre de Maintenon et d’en prendre le nom. En 1680, elle reçoit la charge, spécialement créée pour elle, de « seconde dame d’atour » de la Dauphine. Elle profite par la suite de la disgrâce de la marquise de Montespan et de la mort de la reine Marie-Thérèse d’Autriche pour épouser secrètement le roi en 1683.

Mme de Maintenon jouit d’une grande influence sur Louis XIV, qui se rend quotidiennement chez elle, dans son appartement donnant sur la cour royale du Château. Il y travaille, reçoit ses ministres et s’offre des moments de calme, en tête-à-tête avec son épouse. Difficile cependant d’évaluer le rôle qu’elle a joué dans les décisions politiques du souverain. Son « règne », que certains qualifient de rigoureux et d’ennuyeux, coïncide toutefois avec la propre évolution du roi et elle porte le chapeau de ce nouvel ordre que beaucoup de courtisans lui reprochent. Quelques jours avant la mort de Louis XIV en 1715, cette puissante femme de l’ombre se retire à Saint-Cyr, dans la maison d’éducation de jeunes filles qu’elle avait fait créer à Louis XIV.