Découvrir
Le Château
Collections
Le Jardin
Le Grand Trianon
Le Domaine de Marie-Antoinette
Pratique
Infos Pratiques
Acheter son billet
Plan Interactif
Calendrier des événements
Boutique

L'HistoireLes grandes dates

1630 La journée des Dupes

Partager

Imprimer le chapitre

10 novembre 1630

Tournant politique et diplomatique du règne de Louis XIII, la journée des Dupes constitue le premier grand évènement de l’histoire de France à Versailles. Journée qui oppose Marie de Médicis à Richelieu et voit contre toute attente le triomphe de celui-ci.

Commencée à Paris chez Marie de Médicis à son palais du Luxembourg, la journée s’achève chez Louis XIII à son petit château de Versailles. En septembre 1630, la Reine-mère profite de la grave maladie qui faillit l’emporter pour réclamer à son fils la tête de son rival, le cardinal de Richelieu. La reine supporte de moins en moins l’ascendance du ministre sur le roi dans la gestion du pays. Elle attend le moment favorable pour lui rappeler sa promesse.

Forte de l’appui du parti de l’opposition au cardinal, notamment dans sa politique étrangère − nous sommes en pleine Guerre de Trente Ans −, la reine ouvre les hostilités le matin du 10 novembre. Prêt à céder aux rodomontades de sa mère, Louis XIII se trouve alors décontenancé devant l’apparition soudaine de Richelieu. S’emportant contre le ministre qu’elle déteste, la reine met en demeure le roi, blême et muet de stupeur, de choisir entre elle ou lui. Marie, forte de l’impression causée sur son fils, croit avoir triomphé de Richelieu, lequel pense devoir démissionner. Mais Louis XIII ne peut se passer de lui. Il sait combien il lui doit jusqu’à présent.

Le soir même, le roi convoque le cardinal à Versailles. Après deux heures de conversation en tête-à-tête, il décide de lui renouveler sa confiance et de sacrifier sa mère. Celle-ci se voit intimer l’ordre de quitter Paris pour Compiègne : Louis XIII ne la reverra plus. En fuite, elle part définitivement en exil d’où elle continuera de comploter contre lui. Toute l’opposition à Richelieu est décapitée. Le cardinal est fait Duc et Pair du royaume. Son triomphe est total. La journée marque les vrais débuts de son ministère qui s’achèvera sa mort en 1642.

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus. Fermer