Découvrir
Le Château
Collections
Le Jardin
Le Grand Trianon
Le Domaine de Marie-Antoinette
Pratique
Acheter son billet
Infos Pratiques
Plan Interactif
Calendrier des événements
Boutique

Découvrir le domaineLe Château

La salle du Congrès

Suivant

Imprimer le chapitre

La République à Versailles

Au XIXe siècle, alors que le régime républicain est toujours hésitant - la France n’est pas à l’abri d’une restauration monarchique - Versailles est choisi pour accueillir la nouvelle Assemblée nationale élue en 1871. La jeune République s’approprie ce lieu de pouvoir, marqué par les décors du Roi-Soleil.

Après la défaite de Sedan qui provoque la chute du Second Empire de Napoléon III,  l’Assemblée nationale est élue en 1871 et se réunit à Bordeaux. Composée majoritairement de monarchistes, elle souhaite se rapprocher de la capitale sans s’y installer, le souvenir sanglant de la Commune est encore trop vif. Hésitant entre Orléans et Fontainebleau, c’est finalement Versailles qui est choisi pour accueillir la nouvelle assemblée, qui s’installe dans la salle de l’Opéra royal construite par Gabriel. Mais cet espace se révèle bien insuffisant pour accueillir 722 élus. Nécessité faisant loi, l’Assemblée nationale devient Chambre des députés et impose de trouver un grand hémicycle pour y délibérer, tandis que le Sénat s’installe définitivement dans le théâtre de Gabriel.

L’aile du Midi, réalisée entre 1679 et 1681 pour loger enfants royaux et princes de sang et radicalement transformée en 1837 pour abriter le Musée d’histoire de France, est à nouveau remaniée en 1875 par Edmond Joly pour abriter le Parlement et plus particulièrement l’Assemblée nationale. La salle des séances, gigantesque hémicycle aux sièges rouge foncé, accueille alors les députés qui y tiennent séance jusqu'en 1879, avant de revenir à Paris, au Palais Bourbon. A partir de cette date, cette salle décorée de peintures allégoriques évoquant la guerre, l'agriculture, le commerce, l'industrie et la paix, a servi de cadre à l'élection des présidents de la IIIe et de la IVe républiques. Au-dessus du pupitre central, une grande peinture, d’après Couder, des États généraux de 1789 symbolise le progrès. Sous la Ve République, elle accueille les députés et les sénateurs réunis en Congrès pour adopter les révisions constitutionnelles. Depuis la réforme constitutionnelle de 2008, c’est cette salle également qui accueille les « adresses » du Président de la République aux deux assemblées.

Naissance de la IIIe République Naissance de la III République

En 1875, la IIIe République est définitivement adoptée à Versailles, découvrez son histoire.

En savoir plus