Conformément aux consignes gouvernementales, le château de Versailles, les jardins et le Domaine de Trianon sont fermés.
Toutefois, le parc de Versailles est ouvert à la promenade aux piétons et cyclistes.
L’accès se fait par la grille de la Reine, la porte Saint-Antoine et par la grille des Matelotsde 8h à 17h30.
Consultez les conditions d'accès

Le château de Versailles présentera la première grande exposition monographique consacrée à l'œuvre de Hyacinthe Rigaud. Peintre du plus célèbre des portraits du Roi Soleil, Hyacinthe Rigaud a dominé pendant près d'un siècle le genre du portrait, auquel il a donné de nouveaux codes. 

L'exposition

Organisée selon un parti à la fois chronologique et thématique, l’exposition s’attachera à décrire la carrière de Hyacinthe Rigaud, de ses débuts en Catalogne jusqu'à sa consécration à Paris. Les autoportaits peints par l’artiste tout au long de sa vie seront particulièrement mis en valeur. Une section entière, spectaculaire, sera consacrée aux portraits de Louis XIV.

Louis XIV, roi de France (1638-1715), atelier de Hyacinthe Rigaud.

© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin

Le lien vers le site collection


Dans une autre partie, il sera proposé au visiteur de découvrir le processus de création des portraits, du choix de leurs formats à leur diffusion par la gravure auprès du plus grand nombre, en passant par la création de dessins et la présentation d'esquisses aux modèles. Les portraits exposés reflèteront toute la diversité de la clientèle de Rigaud, française et étrangère. Une belle place sera aussi faite à sa sensibilité pour la sculpture : en 1695, son dernier séjour en Catalogne est motivé par le désir de fixer les traits de sa mère, Mme Rigaud née Marie Serre, et de les faire traduire en marbre par le sculpteur Antoine Coysevox

L’exposition Hyacinthe Rigaud (1659-1743) ou le portrait Soleil sera l’occasion de souligner l’exceptionnelle richesse des collections du château de Versailles, sans équivalent dans le monde, pour les portraits français des XVIIe et XVIIIe siècles. Longtemps dédaigné par l’histoire de l’art, ce genre est aujourd’hui mieux connu. Peintres moins proches de la Cour, François de Troy et Nicolas de Largillière ont déjà fait l’objet d’expositions monographiques : celle consacrée à Hyacinthe Rigaud ne pouvait se tenir qu’au château de Versailles tant son portrait de Louis XIV constitue aujourd’hui l’emblème du Grand Siècle.

Quelques portraits de l'exposition

atelier de Rigaud, Hyacinthe

1701-1800 — atelier de Rigaud, Hyacinthe

Louis de France (1661-1711), dit le Grand Dauphin
Plus d'infos

1700 — Rigaud, Hyacinthe

Philippe V, roi d'Espagne
Plus d'infos

1691 — Hyacinthe Riguad

Pierre Mignard (1612-1695)
Plus d'infos

Hyacinthe Rigaud

Natif de Perpignan, Hyacinthe Rigaud se forme dans le sud de la France avant de s'installer à Paris en 1681. Sur les conseils de Charles Le Brun, il décide de se consacrer au genre du portrait qu'il élève à sa plus haute expression. Il se fait connaitre du roi et de la Cour grâce à la protection du duc d'Orléans dont il fait le portrait en 1688. Puis en 1700, il est reçu comme peintre d'histoire à l'Académie royale de peinture et de sculpture, mais c'est en 1701 qu'il devient le plus célèbre des portraitistes de son temps. Cette année-là, Louis XIV lui commande un portrait en costume de sacre qui devient un véritable emblème de la monarchie absolue française. Ainsi, il fige les codes du portrait d'apparat : colonne et paysage en arrière-plan, draperie chatoyante, pose solennelle et couleurs intenses. Souverains et souveraines européens se feront portraiturer de cette manière jusqu'au XIXe siècle. Il portraiture également ses collègues artistes tels Charles de La Fosse ou François Girardon, des hommes d'Église, des magisrats et des financiers. Sa clientèle bien choisie lui permet de se constituer une collection remarquable de livres et d'œuvres d'art dans son hôtel particulier de la rue Louis-Le-Grand, où il s'éteint le 29 décembre 1743. 

Commissariat d'exposition

Commissariat général

Laurent Salomé, directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Élodie Vaysse, conservatrice du patrimoine

Commissariat scientifique 

Ariane James-Sarazin, conservatrice générale du patrimoine, directrice adjointe du musée de l'Armée

Scénographie 

Pier Luigi Pizzi et Massimo Pizzi Gasparon Contarini

Eclairage 

Lionel Coutou

Le catalogue

Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil, en partenariat avec les éditions Faton, 2020 - 27x24 cm, 440p., 49 € TTC - ISBN : 978-2-87844-280-9 - Parution : début novembre 2020

Ce catalogue permet de révéler un Rigaud inattendu, portraitiste fasciné par la peinture religieuse, peintre subjugué par la sculpture, aussi doué pour les effigies grandioses que pour les représentations intimistes. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Livret-jeu

Dès la réouverture du Château, découvrez le livret-jeu de l’exposition. Des questions, des énigmes et des anecdotes, accompagnées d'illustrations ludiques, permettront aux enfants de 6 à 12 ans d'en apprendre davantage sur la vie et la carrière de Hyacinthe Rigaud.

Disponible gratuitement à l'entrée de l'exposition et prochainement en téléchargement.

Réalisé en partenariat avec Quelle histoire.

 

Mécènes de l'exposition

Cette exposition bénéficie du mécénat de  et de Madame Krystyna Campbell-Pretty et sa famille.

Partenaires média

     

Les chroniques de Versailles

Qu'y avait-il que la table des rois ? Quelle était la boisson fétiche de Louis XV ? Comment fonctionnent les fontaines des Jardins ?

Découvrir les chroniques

Faire un don en ligne

À votre tour, participez à l'histoire du château de Versailles en soutenant le projet qui vous ressemble : adoptez un tilleul, contribuez au rayonnement du Château ou participez au remeublement des appartements royaux.

Je soutiens Versailles