Pour sa onzième exposition d’art contemporain, le château de Versailles invite Hiroshi Sugimoto, du 16 octobre au 17 février, dans un nouveau lieu emblématique. L’artiste japonais investira les jardins du domaine de Trianon où il conviera art, architecture et spectacle vivant.

L'exposition

Le temps d'une exposition, le présent fait revivre le passé. Hiroshi Sugimoto dispose ses installations dans différents espaces du Domaine de Trianon : le Petit Trianon, le Bassin du Plat Fond, le Belvédère, le Petit Théâtre de la Reine, le Pavillon Français et le Salon des Jardins. L'artiste japonais présente les ombres des grands personnages qui ont marqué, habité ou qui ont traversé ces lieux : de Louis XIV qui y installa la Montespan à Marie-Antoinette en passant par Madame du Barry, c'est tout un pan de l'histoire de Versailles que Sugimoto réinvente grâce à ses installations.
Ses oeuvres questionnent notre rapport à la photographie et au temps : sa pratique artistique associe un projet moderniste aux traditions japonaises, et s'installe dans un espace à part, marqué par l'Histoire, le Domaine de Trianon.
 

Hiroshi Sugimoto

© Tadzio


L'artiste

Né à Tokyo en 1948, Hiroshi Sugimoto part aux Etats-Unis en 1970 poyur étudier la photographie. Artiste pluridisciplinaire, il travaille la photographie, la sculpture, l'installation et l'architecture. En interrogeant la nature du temps, son art concilie les idéologies occidentales et orientales. Il fonde en 2009 la Odawara Art Foundation, un organisme à but non lucratif pour la promotion de la culture et des arts de la scène japonaise traditionnels.
Les oeuvres de Sugimoto ont été exposées dans le monde entier et figurent dans de nombreuses collections publiques dont le Guggenheim, le Metropolitan Museum of Art à New-York, la Smithsonian Institution à Washington, la National Gallery et la Tate Gallery à Londres, le Musée National d'art moderne et le Musée d'art contemporain à Tokyo.

photographies de l'exposition

Cérémonie de thé à la Glass Tea House Mondrian, Bassin du Plat-Fond, Versailles, 2018 Tea Master So’oku Sen of Mushakoji Senke Invité : Hiroshi Sugimoto Assistant : Yu Mayuyama Production : Odawara Art Foundation & Château de Versailles Spectacles

© Tadzio

Hiroshi Sugimoto, Louis XIV, 2018, tirage argentique. Courtesy de l’artiste

© Tadzio

Hiroshi Sugimoto, Napoleon Bonaparte, 1999, tirage argentique. Courtesy de l’artiste

© Tadzio

Glass Tea House Mondrian, Bassin du Plat-Fond, Versailles, 2018, commissionnée à l'origine par Pentagram Stiftung for LE STANZE DEL VETRO, Venice. Architectes : Hiroshi Sugimoto et Tomoyuki Sakakida / New Material Reasearch Laboratory. Courtesy de l'artis

© Tadzio

Hiroshi Sugimoto, Surface of Revolution, 2018, aluminium, acier. Courtesy de l’artiste

Brochure de l'exposition

Télécharger la brochure de l'exposition

L'art contemporain à Versailles

Depuis 2008, le château de Versailles organise chaque année une exposition consacrée à un artiste français ou étranger. Jeff Koons en 2008, Xavier Veilhan en 2009, Takashi Murakami en 2010, Bernar Venet en 2011, Joana Vasconcelos en 2012, Giuseppe Penone en 2013, Lee Ufan en 2014, Anish Kapoor en 2015 et Olafur Eliasson en 2016.  En 2017 l’exposition collective Voyage d’Hiver a permis à plusieurs artistes d'établi un dialogue original entre leurs œuvres, le Château et les jardins de Versailles.

Invité pour cette année 2018, l’artiste japonais Hiroshi Sugimoto a choisi de présenter ses œuvres dans le domaine de Trianon dédié à l’intimité des souverains, et plus particulièrement au Petit Trianon. Son exposition "Surface de Révolution", s'installera dans plusieurs lieux du Domaine de Trianon.

Le domaine de Trianon

Non loin du Château, Louis XIV donna libre cours à son amour de l’architecture et des jardins en créant un domaine réservé à son usage personnel. Aménagés à l’emplacement d’un ancien village, les lieux en conservèrent tout naturellement le nom : Trianon. Louis XV puis la reine Marie-Antoinette tombèrent à leur tour sous le charme des lieux et contribuèrent à son développement et à son embellissement.

Crée par Louis XIV qui y fit construire un château de marbre, aujourd’hui appelé le Grand Trianon, le domaine de Trianon est ensuite transformé par la reine Marie- Antoinette qui trouve au Petit Trianon un refuge aux contraintes de la cour de Versailles. Elle y fait aménager un jardin de style romantique agrémenté de fabriques, d’un théâtre et ensuite d’un hameau.

Le Petit Trianon, considéré comme l’un des chefs-d’œuvre d’Ange-Jacques Gabriel, s’impose comme un manifeste de l’architecture néoclassique. Il fut achevé en 1768. Le goût du roi pour les sciences botaniques en est à l’origine. Le petit château avait été en effet commandé pour se trouver au cœur des jardins que Louis XV s’était attaché à développer depuis les années 1750 et qui, à sa mort, comptaient parmi les plus riches d’Europe.

commissariat

Jean de Loisy, président du palais de Tokyo
Alfred Pacquement, commissaire pour l’art contemporain à Versailles
 

Le domaine de Trianon

 

Devenez mécène

En devenant mécène de cette nouvelle exposition dédiée aux oeuvres d'Hiroshi Sugimoto, vous bénéficiez de contreparties sur mesure ainsi que d’une réduction d’impôt sur le montant de votre don

Pour plus d'informations, contactez le service Mécénat :

Téléchargez le dossier

 

Billet Domaine de Trianon

Ce billet donne accès au domaine de Trianon, aux expositions temporaires, à la galerie des Carrosses, aux Jardins et au Parc.

12 €

Acheter

0 €

Acheter

L'application mobile du Château

Cette application propose l'audioguide du Château et du Domaine de Trianon ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info

Les jardins de Versailles

Ce support animé permet de découvrir les jardins de Versailles grâce à un plan interactif. Spécifiquement pour les enseignants, les textes et les commentaires sont téléchargeables de manière granulaire pour une utilisation en classe.

Découvrir