Dans le cadre d'un partenariat entre le château de Versailles et le Centre des Monuments Nationaux, des expositions exceptionnelles sont chaque année organisées au sein de lieux emblématiques du patrimoine français.

Ce partenariat inédit permet l'organisation d'expositions annuelles, mettant en lumière des collections trop souvent méconnues, et des hauts lieux du patrimoine national. Fortes de cette collaboration, les deux institutions proposent, depuis 2014, des expositions phares permettant au plus grand nombre de découvrir ou redécouvrir l'Histoire de France, à travers les collections du château de Versailles.

De Reims à Cadillac, de Rambouillet à Nohant, retour sur ce partenariat inédit, à travers les régions de France.

2014 : "Sacres royaux, de Louis XIII à Charles X"

Première grande étape de ce partenariat entre le château de Versailles et le CMN, l'exposition "Sacres royaux, de Louis XIII à Charles X" a été présentée au palais du Tau, à Reims, entre mai et novembre 2014.

Cette première exposition fut l'occasion, pour les visiteurs venus nombreux, de découvrir, entre 1610 et 1825, les cérémonies des sacres, événements constitutifs de la monarchie absolue consacrant la légitimité du roi. Aucun hasard, donc, à ce que cette exposition prenne place à Reims, la "ville des sacres", où le baptême de Clovis, en 498, constitue le mythe fondateur.

Plus de 70 œuvres - tableaux, gravures, tapisseries, pièces d'orfèvrerie, textiles ou mobiliers - ont ainsi permis de retracer l'histoire de ce cérémonial, des préparatifs aux lendemains de sacres, de l'Ancien Régime au dernier sacre des Bourbons, en 1825.

Le commissariat de cette exposition a été assuré par Frédéric Lacaille, conservateur en chef au château de Versailles, et Benoît-Henry Papounaud, administrateur du Palais du Tau.

Le catalogue de l'exposition

2014 : "Le salon de George Sand"

Forts du succès de la première exposition, le château de Versailles et le Centre des Monuments nationaux ont proposé en 2014 une seconde exposition consacrée à l'écrivaine de renom, George Sand, et aux artistes qu'elle a rassemblé autour d'elle, dans sa demeure de Nohant. Le temps d'un été, la "maison des souvenirs" a ainsi accueilli les portraits de celles et ceux qui ont côtoyé la "bonne dame de Nohant" : Frédéric Chopin, Alexandre Dumas, Eugène Delacroix, mais aussi Gustave Flaubert, Théophile Gautier ou Juliette Adam.

Maison de George Sand à Nohant

© château de Versailles / Didier Saulnier

Une grande variété d'œuvres habituellement accrochées dans les attiques du château de Versailles et rassemblées à Nohant ont permis de faire revivre l'atmosphère créative qui régnait alors dans le salon de cette femme illustre.

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Didier Saulnier

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Didier Saulnier

Le commissariat de cette exposition a été assuré par Valérie Bajou, conservatrice au château de Versailles.

2015 : "De Versailles à La Motte Tilly, l'abbé Terray, ministre de Louis XV"

En 2015, le partenariat entre le château de Versailles et le CMN est l'occasion de présenter, au château de La Motte-Tilly, une exposition consacrée à l'abbé Joseph Marie Terray, ministre des Finances de Louis XV, à l'occasion du tricentenaire de sa naissance.

Le château de la Motte-Tilly

© Centre des Musées nationaux / Didier Plowy

Son domaine de La Motte Tilly, magnifique exemple de l'architecture du XVIIIe siècle, est sa propriété de 1748 jusqu'à son décès en 1778. Présentée dans les anciens appartements du ministre, l'exposition retrace l'ascension et la vie du maître des lieux, personnage historique parmi les plus influents de la fin du règne de Louis XV, mais aussi l'un des plus controversés.

Vue générale de l'exposition

© Centre des Musées nationaux / Didier Plowy

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Thomas Garnier

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Thomas Garnier

Ont ainsi été réunis pour la première fois des documents d'archives inédits, objets d'art précieux, dessins et tableaux contribuant à mettre en lumière le domaine de La Motte Tilly, et l'histoire de son propriétaire. Cette exposition a en outre été rendue possible grâce aux prêts du musée du Louvre, de l'abbaye de Chaalis, de la Bibliothèque nationale de France, des Archives nationales, des Archives départementales de l'Aube et de plusieurs collections particulières.

Le commissariat de cette exposition a été assuré par Gwenola Firmin, conservatrice en charge des peintures du XVIIIe au château de Versailles, assistée de Vincent Bastien, docteur en Histoire de l'Art et chargé de mission.

Le catalogue de l'exposition

2016 : "Le goût de la parure. Portraits du château de Versailles"

Organisée au logis royal du château d'Angers entre octobre 2016 et janvier 2017, cette exposition fut consacrée aux bijoux dans la peinture du XVIIe au XIXe siècle. "Le goût de la parure. Portraits du château de Versailles" a permis d'évoquer la typologie des parures masculines et féminines, du règne de Louis XIV au Second Empire.

Colliers, bagues, pendants d'oreilles, boucles de souliers ou ceintures, médaillons ou pierres cousues sur les costumes : l'occasion de s'intéresser aux trésors vestimentaires des siècles passés.

Plus d'une quarantaine d'oeuvres exceptionnelles habituellement exposées au château de Versailles ont ainsi été déplacées à Angers. Admirer la parure dans le portrait revient aussi à s'interroger sur l'image que le modèle a voulu donner de lui-même.

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Didier Saulnier

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Didier Saulnier

L'exposition, construite de manière chronologique, s'est également intéressée à la rupture politique et sociétale induite par la Révolution française, une césure visible dans les atours vestimentaires des hommes et femmes d'alors. Si le goût de la parure renaît après la Révolution, il a fallu reconstituer les trésors dispersés lors des ventes et pillages. Après 1789, le Premier Empire et le goût de Pauline Borghese, sœur de Napoléon Ier, symbolise ce renouveau du goût pour la parure et les bijoux. Outre l'Empire, l'exposition s'est attachée à montrer l'enrichissement des Diamants de la Couronne lors de la restauration des Bourbons.

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Didier Saulnier

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Didier Saulnier

Le commissariat de cette exposition a été assuré par Béatrice Sarrazin, conservatrice générale en charge des peintures et des arts graphiques au château de Versailles ; Gwenola Firmin, conservatrice en charge des peintures du XVIIIe siècle au château de Versailles ; Frédéric Lacaille, conservateur en charge des peintures du XIXe siècle au château de Versailles, assistés de Vincent Bastien, historien de l'art.

Le catalogue de l'exposition

2017 : "Les princes de Rambouillet. Portraits de famille"

A l'occasion de la réouverture du château de Rambouillet après deux ans de restauration, le CMN et le château de Versailles ont proposé, en 2017, l'exposition "Les princes de Rambouillet. Portraits de famille".

Une dizaine de portraits issus des collections du château de Versailles évoquant la famille de Bourbon-Toulouse-Penthièvre - propriétaire du domaine de Rambouillet - a été présentée au public. Deux générations successives embellirent le château et agrandirent considérablement le domaine : le comte de Toulouse d'abord, fils légitimé de Louis XIV et de Madame de Montespan, et son fils, le duc de Penthièvre qui fit aménager le somptueux jardin anglais. Ce dernier fut contraint de se séparer de sa propriété au profit de Louis XVI, en 1783.

Le commissariat de cette exposition a été assuré par Raphaël Masson, conservateur en chef au château de Versailles.

Le catalogue de l'exposition

2018 : "La galerie des beautés de Louis XIV"

Présentée de juillet à octobre 2018 au château de Bussy-Rabutin, l'exposition "La galerie des beautés de Louis XIV" a proposé une série de portraits de dames de la cour de Louis XIV, faisant écho à ceux présents au château de Bussy-Rabutin. Cette exposition est intervenue à l'occasion du quatrième centenaire de la naissance de Roger de Bussy, lieutenant général des armées du Roi, membre de l'Académie française et propriétaire du château.

C'est à l'évocation de la mode des "galeries de beautés" née en Italie à la fin du XVe siècle et qui gagna la cour de France vers 1660, que s'est consacrée cette exposition. Douze portraits (sur la vingtaine présents à Versailles) de princesses de la famille royale et dames de la cour ont ainsi orné les murs de la Tour dorée et de la chambre du château bourguignon.

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / DR

Le commissariat de cette exposition a été assuré par Raphaël Masson, conservateur en chef au château de Versailles, et Béatrice Sarrazin, conservatrice générale au château de Versailles.

Le catalogue de l'exposition

2019 : "henri iv. un roi dans l'Histoire"

En 2019 fut organisée, au château ducal de Cadillac, l'exposition "Henri IV. Un roi dans l'Histoire".

Consacrée à la figure emblématique du roi Henri IV, l'exposition s'est attachée à présenter le parcours de ce monarque hors du commun, sa jeunesse et son accession au trône, avant de s'attarder davantage à la figure historique de ce roi pacificateur, remarquable administrateur de son royaume.

Le choix du château ducal de Cadillac, bâti dès 1598 par Jean-Louis de Nogaret, duc d'Epernon, vient de la relation complexe entre le roi et le commanditaire du monument.

Château ducal de Cadillac

© château de Versailles / Thomas Garnier

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Thomas Garnier

 

Vue générale de l'exposition

© château de Versailles / Thomas Garnier

Le commissariat de cette exposition a été assuré par Raphaël Masson, conservateur en chef au château de Versailles, et Lionel Arsac, conservateur au château de Versailles.

Catalogue de l'exposition

"Versailles à Arras"

Étonnant Versailles

Découvrez l'histoire du château de Versailles sous un nouvel éclairage avec la web-série « Étonnant Versailles ».

Découvrir

L'application mobile du Château

L'application propose gratuitement l'audioguide de l'ensemble du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info