Conservateur du patrimoine au château de Versailles, elle a été commissaire de plusieurs grandes expositions et est également l’auteur de nombreux ouvrages. Découvrez « Le Versailles de » Hélène Delalex.

Sa biographie

Hélène Delalex est conservateur du patrimoine au musée national des châteaux de Versailles et de Trianon. Elle a été commissaire de plusieurs grandes expositions dont Louis XV. 1722-2022 (2022, Château de Versailles), Versailles & le Monde. Au cœur des échanges entre Orient et Occident (2021, Louvre Abu-Dhabi), Le château de Versailles en 100 chefs-d’œuvre (Canberra, National Gallery of Art, 2016-2017, et Arras, musée des Beaux-Arts 2014-2015), Roulez carrosses ! (2011-2013, Arras, musée des Beaux-Arts). Elle est chargée de cours d’histoire de l’art et du patrimoine à l’Université Sorbonne-Paris-IV, et est également l’auteur de nombreux ouvrages dont Le Carrousel du Roi-Soleil (Gallimard, 2016), Louis XIV (Gallimard, 2015) et Un Jour avec Marie-Antoinette (Flammarion, 2015).

Ses coups de cœur

  • Versailles émerveille le visiteur, mais bien souvent chacun s’attache à un lieu plus qu’à un autre ; lequel est-ce pour vous ? Pourquoi ?

Dans le château, ce serait le cabinet doré de la reine et le dédale de petites pièces qui lui font suite. Ces cabinets intérieurs sont le meilleur témoignage du goût personnel de Marie-Antoinette, et il est évident qu’en la matière elle fit preuve d’un instinct très sûr et d’un goût remarquable. Ils dessinent par ailleurs un véritable portrait par les lieux où se lit une quête éperdue d’intimité, la reine colonisant chaque année davantage les espaces de son propre service, de celui du roi et même de son fils dont elle faisait modifier à l’infini les sols, les cloisons, les portes, les escaliers et les passages. Poursuivant son jeu de démolition et de reconstruction, la reine déroutait de plus en plus la lourde organisation des services des Bâtiments du Roi. Dans le parc, j’aime beaucoup la vue du Grand Trianon qui apparait en surplomb lorsque l’on se trouve au bout de l’un des bras du Grand Canal. Il y règne un silence particulier. J’ai toujours l’impression de me trouver dans un grand décor de théâtre d’une pièce de l’Antiquité ou dans l’un des embarquements du peintre Claude Lorrain. Enfin de manière générale, ce qui me fascine à Versailles est l’effet véritablement physique, « saisissant » au sens propre du terme, crée par les lieux. On ressent de l’intérieur une perspective, un point de vue, l’apparition soudaine d’un élément du décor.

  • Au détour d’une salle ou d’une allée, une peinture, une sculpture ou un objet a retenu votre attention ; quel est-il ? Que représente-t-il pour vous ?

La plus belle œuvre du château, c’est le château lui-même, et en premier lieu son décor boisé, né de l’association des architectes et des grands maîtres ornemanistes français. Je reste émerveillée par la virtuosité du jeu ornemental de courbes et de contre-courbes des boiseries rocailles de Jacques Verberckt, un rocaille qui à Versailles demeure toujours mesuré et d’une grande lisibilité, par la délicatesse infinie d’un minuscule motif répondant à la destination d’une pièce, par l’extrême élégance des boiseries de style arabesque des Frères Rousseau, qu’elles soient dorées comme dans le cabinet de garde-Robe de Louis XVI, ou pastels rechampies de blanc comme au cabinet des glaces mouvantes du Petit Trianon. Ces boiseries qui représentent un sommet de l’art décoratif français n’ont aucun équivalent en Europe.

Détail du cabinet de garde-robe de Louis XVI : motif avec cuirasse anatomique, hache et pelta. 

© EPV / Didier Saulnier

Découvrez le cabinet de garde-robe de Louis XVI en visite virtuelle

  • Nos premiers pas dans la galerie des Glaces, l’eau jaillissant des Grandes Eaux… Chacun d’entre nous possède un souvenir de Versailles plus fort que les autres. Lequel est-ce pour vous ?

Cela serait sans doute mon tout premier rendez-vous à Versailles, une nuit, en plein hiver, sous la neige. Je devais alors rencontrer Béatrix Saule, l’ancienne directrice du château, qui m’avait donné rendez-vous à 20h ! Je me souviens avoir cherché en vain dans la nuit froide et sous l’épaisse couche de neige qui recouvrait les cours et le château, l’entrée des bureaux, sonnant au PCS, puis parvenant enfin au Pavillon Dufour où j’allais ensuite passer de nombreuses années. Ce souvenir est aussi lié à une odeur, celle du bureau de Béatrix, ancien bureau de Pierre de Nolhac donnant sur la grande terrasse, où j’ai eu la chance de travailler. Ce mélange d’archives, de vieux parquet et de cigarette est une odeur que je n’oublierai jamais et qui me revient parfois avec émotion.

Ses conseils de lecture

  • Versailles se raconte à travers des milliers de pages, des mémoires les plus anciens aux livres d’art les plus récents. Quel est pour vous le livre incontournable sur Versailles ?

Les meilleurs livres sur Versailles sont pour moi les œuvres des mémorialistes, pour la beauté de langue, la finesse insurpassable de l’expression d’un sentiment, et la drôlerie des formules. Ils donnent la meilleure idée de la vie à la cour et de l’« esprit français ». En ce moment pour un futur ouvrage, je relis l’intégralité de la correspondance sur Marie-Antoinette, exceptionnelle d’ampleur pour une reine. Il s’agit des lettres et billets qu’elle échangea, durant plus de vingt ans, avec sa famille et ses proches, auxquelles s’ajoute une correspondance secrète, celle de Mercy avec l’impératrice Marie-Thérèse. Cette dernière source, unique dans l’Histoire et d’une sincérité rare, en plus de rapporter heure par heure les moindres faits et gestes de la reine et de la cour, offre en quelque sorte déjà une analyse « en direct » de son caractère profond nous permettant de disposer de tous les éléments pour saisir la vérité du personnage.

  • Classique, récit d’aventures, beau-livre… Incontournable de votre bibliothèque ou récente découverte, auriez-vous un conseil de lecture à nous donner ?

La famille royale au Temple de Charles-Éloi Vial, aux éditions Perrin, passionnant et remarquable d’érudition !

Retrouvez en écoute la conférence d'Hélène Delalex : "Marie-Antoinette architecte ?".
Un lieu, une œuvre, un souvenir… Découvrez « Le Versailles de » Charles-Éloi Vial en cinq questions.

Découvrir l'intégralité des coups de cœur et conseils de lecture

Étonnant Versailles

Découvrez l'histoire du château de Versailles sous un nouvel éclairage avec la web-série « Étonnant Versailles ».

Découvrir

L'application mobile du Château

L'application propose gratuitement l'audioguide de l'ensemble du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info