Découvrir
Le Château
Collections
Le Jardin
Le Grand Trianon
Le Domaine de Marie-Antoinette
Pratique
Infos Pratiques
Acheter son billet
Plan Interactif
Calendrier des événements
Boutique

L'HistoireLes grandes dates

1962-1966 André Malraux et Versailles

Partager

Imprimer le chapitre

1962-1966

En 1963, à l'initiative d'André Malraux, le général de Gaulle décide de faire entièrement restaurer et remeubler le Grand Trianon de manière à le transformer en résidence présidentielle afin d'accueillir les chefs d’État étrangers en visite officielle.

Charles de Gaulle and André Malraux

Au début de l'année 1962 le choix d'André Malraux s'est arrêté sur le Grand Trianon. C'est cette solution qu'il appuie fortement auprès du Président de la République et de ses collaborateurs. Au mois d'août 1962 le général de Gaulle valide définitivement cette option. Les principes d'aménagement sont alors fixés : l'aile gauche du Grand Trianon sera dévolue au logement des chefs d'État étrangers et de leurs suites, et l'aile de Trianonsous-Bois aux appartements privés présidentiels. Néanmoins, en dehors des périodes de visites officielles, le palais doit rester accessible aux visiteurs du musée.
Dans leur livre Grandeur et misère du patrimoine, André Malraux et Jacques Duhamel évoquent la restauration du Grand Trianon : « La tâche est considérable puisqu’il s’agit d’installer tout le confort moderne dans un bâtiment qui n’a ni téléphone, ni chauffage, ni cuisine, ni salle de bains [...] en 1963, le programme s’alourdit avec la commande passée par la présidence de la République d’une suite d’appartements supplémentaires réservés au chef de l’Etat. Il est décidé d’installer ces nouveaux locaux dans l’aile de Trianon-sous-bois ».

Dès lors, le général de Gaulle accueille plus volontiers ses hôtes prestigieux à Trianon qu'à l'Elysée, ancienne demeure parisienne de Madame de Pompadour. Il déclarait : « la demeure d'une reine semble plus digne que celle d'une favorite ». Remarque plus plaisante que rigoureusement historique.

À l'occasion de l'exposition "Un président chez le roi - De Gaulle à Trianon" du 18 juin au 9 novembre 2016, découvrez le processus de décision qui a amené le général de Gaulle et son ministre des Affaires Culturelles à faire de Trianon un lieu de réception officiel.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus. Fermer