Trianon est surnommé le « palais de Flore » dès le temps du Trianon de porcelaine : de toutes les pièces, on a vue sur les jardins qui sont ici entièrement consacrés aux fleurs, avec un très grand nombre de variétés choisies pour leurs couleurs mais aussi pour leurs odeurs, comme l’écrit Mme de Maintenon dans une lettre du 8 août 1689 : « Les tubéreuses nous font abandonner Trianon tous les soirs, des hommes et des femmes se trouvent mal, de l’excès de parfum. » Et tous les décors, peintures et sculptures des boiseries s’en inspirent.

Le buffet d’Eau

Situé dans l’axe donnant sur l’extrémité septentrionale de l’aile de Trianon-sous-Bois, cette fontaine, également appelée Cascade, fut construite par Jules Hardouin-Mansart en 1703, et décorée de marbres de différentes couleurs ornés de plombs sculptés par Mazière, Le Lorrain, Hardy, Poirier et Van Clève.

Les glacières

Les glacières sont des fosses maçonnées et isolées, couvertes d’un tertre de pierre et de terre, dans lesquelles la glace est emmagasinée en hiver. Celles du Petit Trianon ont des toits de chaume. Ces réserves de glace servent en été à rafraîchir les boissons ou à préparer sorbets et crèmes glacées. À Versailles, les premières glacières sont creusées sous le règne de Louis XIV. Au XVIIIe siècle, ces installations sont fréquentes dans de nombreux châteaux.