Cyprien Kasango

Le chef monteur dirige la mise en place de l’échafaudage. Son rôle, au quotidien, est de trouver les solutions pour monter à la main une structure élevée à plusieurs dizaines de mètres de hauteur… en toute sécurité.

  • Orchestrer le montage de l'échafaudage
  • Assurer la sécurité des équipes de montage

« Un plan couché sur le papier, cela paraît simple. Encore faut-il pouvoir le monter ! » : cette phrase résume à elle seule la responsabilité qui repose sur les épaules du chef monteur, chargé de mettre en place l’échafaudage imaginé par le bureau d’étude. Or, il s’agissait là d’une structure particulière qui devait être assemblée quasi entièrement à la main, à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol.

Un métier technique et complexe

Le travail des monteurs relève parfois d’un exercice de haute voltige. Le chantier de la Chapelle Royale n’échappe pas à cette règle. Par exemple, le travail sur les baies de la Chapelle nécessitait de pouvoir accéder à certaines parties situées à l’intérieur du monument. Cependant, pour ne pas abîmer le sol, il était impossible d’y prendre appui. Il a été décidé de passer des tubes de métal par les fenêtres depuis l’échafaudage extérieur afin d’y accrocher des éléments qui permettaient de monter une nouvelle structure intérieure, sorte de corniche artificielle.

Pour assurer cette mission en toute sécurité, la gestion rigoureuse des équipes par le chef monteur est alors essentielle. C’est lui qui  décide de la manière dont certaines étapes délicates doivent être réalisées.

Ingénieur du bureau d'étude

Épisode I - L'échafaudage

Les impératifs

S’adapter aux particularités du terrain

« C’est seulement une fois en haut que l’on peut véritablement évaluer les besoins et les détails… Tout ce qu’un plan ne dit pas. Il faut donc trouver des solutions, faire des ajustements au jour le jour. »

— Cyprien Kasango

Gérer et accompagner les équipes de monteurs

 « La première priorité reste la sécurité. Il n’est pas rare que le matin, face au plan, je me demande : “C'est agencé de telle manière, mais comment je vais faire monter mon ouvrier là-haut ? ” Harnais, baudriers, etc. sont les éléments quotidien d’un monteur, et c’est la bonne connaissance des équipes et du métier qui permet d’évaluer au mieux les risques. »

— Cyprien Kasango