Découvrir
Le Château
Collections
Le Jardin
Le Grand Trianon
Le Domaine de Marie-Antoinette
Pratique
Infos Pratiques
Acheter son billet
Plan Interactif
Calendrier des événements
Boutique

L'HistoireLes grandes dates

1953 Si Versailles m'était conté

Partager

Imprimer le chapitre

Si Versailles m'était conté

« On nous dit que nos rois dépensaient sans compter,
Qu’ils prenaient notre argent sans prendre nos conseils.
Mais quand ils construisaient de semblables merveilles,
Ne nous mettaient-ils pas notre argent de côté ? »

C'est par ces mots que s'ouvre le film réalisé par Sacha Guitry au château de Versailles en 1953, Si Versailles m'était conté.

Cette œuvre, qui retrace l’histoire du château de Versailles depuis ses origines jusqu’à la Révolution française, est le fruit du contexte particulier lié au conflit mondial dont la France se relève difficilement. Sacha Guitry cherche en effet à faire taire certains de ses détracteurs qui lui reprochent son attitude ambiguë à l’égard de l’occupant pendant la guerre. Le film, proposé à ce réalisateur, répond également au besoin de fédérer les Français autour d’une grande fresque historique.

Une fois la proposition acceptée, tout s’enchaîne très vite. Le scénario est écrit au printemps 1953. Le film, tourné du 6 juillet au 6 septembre 1953, sort en France l’année suivante. La distribution est à la hauteur de l’ambition politique qui anime le film. Claudette Colbert joue Madame de Montespan, favorite d’un Louis XIV vieillissant incarné par Sacha Guitry. Jean Marais prête son visage à Louis XV, aux côtés de Micheline Presle en Madame de Pompadour. Des visages non moins connus y font des apparitions : Gérard Philippe est d’Artagnan, la révolutionnaire Edith Piaf chante Ça ira sur les grilles du château…

Si quelques historiens dénoncent les imprécisions dont le film est émaillé, le bon accueil que lui réserve le public ouvre une période faste pour le château de Versailles au cinéma. De la Marie-Antoinette de Jean Delannoy incarnée par Michèle Morgan en 1955 à celle de Sofia Coppola par Kirsten Dunst plus d'un demi-siècle plus tard, hommes et femmes de cinéma se sont succédé dans les allées et les galeries du Château.

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus. Fermer