La bibliothèque de la Reine constitue l’une des pièces les plus attachantes de l’Appartement intérieur de la souveraine. Sa restauration aura lieu entre le printemps 2017 et le printemps 2018.

La bibliothèque de la Reine

La bibliothèque de la Reine se déploie autour de la cour du Dauphin, au premier étage du corps central du Château.

La bibliothèque de la Reine

© EPV / Thomas Garnier

Cette pièce nous est parvenue pratiquement intacte telle qu’elle fut livrée à Marie-Antoinette par l’architecte Richard Mique en 1781. Aboutissement de multiples transformations tout au long du XVIIIe siècle, elle porte encore des témoignages de ces différents états depuis 1772 alors que Marie-Antoinette était Dauphine. Aux dimensions réduites répondent la finesse et le luxe du décor : les corps de bibliothèque, les menuiseries et les corniches sont finements sculptés et dorés en deux tons : or vert et or jaune.

Les cabinets intérieurs de Marie-Antoinette

La restauration

La bibliothèque n’a connu aucune véritable restauration d’envergure depuis le XIXe siècle ce qui explique l’état de décrépitude dans lequel elle se trouve aujourd’hui. Le décor présente non seulement des signes de vétusté et d’altération de surface (écaillement de la dorure et de la peinture) mais aussi des désordres plus sérieux tels que le desserrement et la fissuration de certains panneaux, du plafond et quelques manques de sculpture. Le supplément, quant à lui, a été restauré dans les années 1980 mais ses finitions sont vieillissantes.

La restauration de cette partie de l’appartement intérieur de la Reine retrouvera ainsi toute sa beauté, permettra de redonner sa cohérence historique et esthétique à l’enfilade des pièces réservées à la souveraine et de mieux présenter les collections (livres et laques). Ces espaces seront restaurés à l’identique dans leur dernier état d’ancien régime connu.

La restauration de la bibliothèque bénéficie du soutien de la Société des amis de Versailles