Chef-d’œuvre de la statuaire en plomb des jardins, le château de Versailles a pu restaurer le bassin des Enfants dorés grâce au mécénat de la fondation BNP Paribas et avec le soutien de D’Huart Industrie.

Établi en lisière du bosquet du Théâtre d’Eau, au nord du parc de Versailles, l’actuel Bassin des Enfants dorés est créé après 1704 par Jules Hardouin-Mansart. De forme elliptique, ce petit bassin est orné en son centre d’un groupe de huits chérubins en plomb, sculpté à partir de 1704 par Jean Hardy, à l’origine pour les bassins du parc de Marly mais finalement transféré à Versailles en 1709. Véritable chef-d’œuvre de la statuaire en plomb des jardins de Versailles, il témoigne du goût de Louis XIV pour l’enfance après les multiples décès de ses descendants qui assombrissent la fin de son règne.

Restauré dans les années 1940 et 1980, le Bassin des Enfants dorés a beaucoup souffert lors de la tempête de 1999. Un programme général de restauration s'est avérée nécessaire sur les maçonneries de structure, les dispositifs d’étanchéité et les ouvrages de fontainerie. La restauration du groupe central et des éléments décoratifs en plomb doré a été réalisée dans les ateliers de la Fonderie de Coubertin. Ces opérations ont été complétées par la remise en état de la banquette de gazon et des sols sablés autour du bassin. Ces interventions viennent parachever les actions conduites depuis plus de dix ans sur cette lisière nord des jardins de Versailles, permettant de retrouver toute la richesse et les détails de la composition du jardin de Louis XIV.

Ce chantier de restauration a fait appel aux compétences spécifiques de différents métiers d’art (doreurs, fontainiers, restaurateurs de métal, maçons, jardiniers), qui sont intervenues sous la conduite de l’architecte en chef des monuments historiques, Pierre-André Lablaude, et de la direction du patrimoine et des jardins du château de Versailles. Cette opération participe ainsi à la volonté du château de Versailles de valoriser l’excellence de ces savoir-faire uniques et fragiles.

Rendue possible grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas, la restauration du Bassin des Enfants dorés est le quatrième chantier soutenu par la Fondation au château de Versailles. La restauration du Bassin des Enfants dorés bénéficie également du mécénat de compétence de la société D’Huart Industrie, qui a mis à disposition l’ensemble du plomb laminé permettant de réaliser l’étanchéité du bassin et démontre ainsi sa volonté de soutenir la préservation du patrimoine.

Le bassin des Enfants dorés a été restauré grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas et au mécénat de compétence de D'Huart Industries.