Le château de Versailles organise la cinquième édition (édition 2022) du Prix château de Versailles du livre d'histoire, qui récompense et soutient le dynamisme de la production éditoriale dans le domaine de la recherche historique.

Edition 2022

Le Prix Château de Versailles du livre d’histoire (édition 2022) récompense l'auteur d'un ouvrage historique dont le sujet principal s’inscrit dans le cadre chronologique des XVIIe et/ou XVIIIe siècle(s), ou plus largement si celui-ci concerne l’histoire du château, du musée et du domaine national de Versailles.

Consulter le règlement

Le jury 

  • Catherine Pégard, présidente de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, et présidente du jury ;
  • Laurent Salomé, directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon ;
  • Yves Carlier, conservateur général du Patrimoine, et président du comité de lecture ;
  • Des personnalités du monde des lettres, de la recherche historique et des médias. 

Télécharger le formulaire de participation

Edition 2021

Le Prix château de Versailles du livre d’Histoire 2021 est décerné à l’ouvrage Le Régent. Philippe d’Orléans, l’héritier du Roi-Soleil d’Alexandre Dupilet paru aux éditions Tallandier

 

Pour la quatrième édition, quarante ouvrages, de la part de vingt-trois maisons d’édition, ont été reçus. Le comité de lecture a sélectionné cinq ouvrages finalistes à présenter au jury, qui a rendu sa délibération le 27 mai 2021.Le jury 

  • Catherine Pégard, présidente de l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, présidente du jury
  • Yves Carlier, conservateur général du patrimoine au château de Versailles, président du comité de lecture
  • Joël Cornette, historien
  • François de Mazières, maire de Versailles
  • Emmanuel de Waresquiel, historien
  • Emmanuel Laurentin, journaliste, producteur de l'émission "Le Temps du débat" (France Culture)
  • Olivier Magnan, blogueur Arts et Culture "Scribe accroupi"
  • Christine Orban, romancière
  • Camille Pascal, conseiller d'Etat, lauréat de l'Académie Française
  • Laurent Salomé, directeur du Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Les cinq livres sélectionnés 

 Le Régent. Philippe d'Orléans, l'héritier du Roi-Soleil

Alexandre Dupilet, éditions Tallandier - 496 pages - 25€.

Promis à rien, petit-fils de France condamné à contempler ses collections et à errer dans les splendeurs de Saint-Cloud et du Palais-Royal, il gouverna pourtant la France durant huit ans, de 1715 à 1723, après la mort de Louis XIV. En s’appuyant sur les dernières avancées de la recherche, Alexandre Dupilet propose un portrait profondément renouvelé de ce prince qui marqua tant l’époque de son empreinte qu’il est désormais devenu pour l’Histoire, le Régent.

Retrouvez également sa conférence enregistrée dans le cadre de l'abonnement "1 an à Versailles"
 

 

Découvrez "Le Versailles" d'Alexandre Dupilet 

 

 Toussaint Louverture

Sudhir Hazareesingh, éditions Flammarion - 576 pages - 29€.

Toussaint Louverture (1740-1803) est la figure centrale de la révolution haïtienne : une révolte d’esclaves qui aboutit à la proclamation de la première république noire indépendante de l’histoire. S’appuyant sur des archives inédites, Sudhir Hazareesingh saisit l’originalité de Toussaint Louverture dans l’histoire et dresse, dans cette nouvelle biographie, le portrait d’un personnage fascinant.

 L'exécution du roi. 21 janvier 1793

Jean-Clément Martin, éditions Perrin - 416 pages - 21€.

Le 21 janvier 1793, à Paris, Louis XVI est guillotiné publiquement. L’événement est considérable par sa radicalité. Henri III et Henri IV avaient été assassinés ; Louis XVI est exécuté au terme d’un jugement rendu au nom de la nation et de la République.

Le 21 janvier marque une nouvelle ère pour le pays, ainsi que pour les pays européens : ce qui s’accomplit ce jour-là se veut exemplaire pour les peuples désireux de se libérer des princes et des rois. L’exécution légale a été un choix extrêmement difficile à faire, qui a laissé plus de traces mémorielles que l’acte lui-même.

Luther et Mahomet. Le protestantisme d'Europe occidentale devant l'islam XVIe-XVIIIe siècle

Pierre-Olivier Léchot, éditions du Cerf - 512 pages - 29€.

Dès ses débuts, le protestantisme a rencontré l’islam. C’est l’histoire inédite de cette rencontre aujourd’hui vieille de cinq siècles que raconte en théologien et en historien l’une des jeunes voix les plus remarquables de la Réforme. Les Turcs sont aux portes de l’Europe tandis que Luther placarde ses thèses. La Réforme naît au moment où l’Occident s’inquiète de l’Islam. Fascination ? Admiration ? Répulsion ?

Du XVIe au XVIIIe siècle, voici tout un pan de l’histoire des religions enfin dévoilé. Le premier grand livre sur les rapports du protestantisme et de l’islam.

 Colère de Dieu, mémoire des hommes. La peste en Provence 1720-2020

Gilbert Buti, éditions du Cerf - 311 pages - 22€. 

Rarement un livre d’histoire n’aura revêtu une telle actualité. Car l’épidémie de peste, qui a touché une partie de la France en 1720-1722, a d’étonnantes résonances avec la pandémie de la Covid-19. Privilégiant la parole des témoins malades, médecins, savants et religieux – et les apports des anthropologues, démographes et sociologues -, Gilbert Buti dresse un bilan de l’événement-catastrophe très tôt instrumentalisé. Et, trois siècles après, il en décrypte les traces laissées dans les mémoires et l’imaginaire collectif. Assurément une invitation à réfléchir au temps présent ! 

Consulter le règlement

En partenariat avec : 

         

Edition 2020

Le Prix château de Versailles du livre d'histoire 2020 a été décerné à Edmond Dziembowski, auteur de l'ouvrage Le Siècle des Révolutions, paru aux éditions Perrin.

Après une longue fermeture des librairies, le château de Versailles a souhaité maintenir la remise du prix Château de Versailles du livre d’Histoire afin de soutenir le monde de l'édition et de valoriser la lecture. 

Pour cette troisième édition, cinquante ouvrages provenant de trente-trois maisons d’édition ont été reçus, appartenant aux catégories : Essai, Document, Biographie, Mémoires ou encore Journal.

Le jury, présidé par Catherine Pégard, présidente de l’Établissement public du château de Versailles a rendu sa délibération finale au cours de la seconde quinzaine du mois de juin.

Le jury

  • Yves Carlier, conservateur en chef au château de Versailles, président du comité de lecture
  • Joël Cornette, historien
  • François de Mazières, maire de Versailles
  • Emmanuel de Waresquiel, historien
  • Olivier Magnan, blogueur Arts et Culture « Scribe accroupi »
  • Christine Orban, romancière
  • Emmanuel Laurentin, journaliste, producteur de La Fabrique de l’Histoire, France Culture
  • Laurent Salomé, directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Les cinq livres sélectionnés

 Saint-Just. L'archange de la Révolution - Antoine Boulant, Passés composés, 352 pages, 22 €

Guillotiné le 28 juillet 1794 à l’âge de 26 ans, Louis-Antoine de Saint-Just a suscité la fascination de tous les historiens de la période révolutionnaire et inspiré de nombreux philosophes, artistes et écrivains. Cet ouvrage s’appuie sur les travaux les plus récents et de nombreuses sources d’archives pour brosser un portrait aussi rigoureux que nuancé de cet acteur de premier plan de l’histoire politique française.

 Le siècle des Révolutions - Edmond Dziemboski Perrin, 624 pages, 27 €

Le 13 février 1689, la Déclaration des droits est imposée à Guillaume d’Orange, nouveau souverain britannique. Ce texte réaffirme les privilèges parlementaires menacés par la prérogative royale. Appelé à séduire l’Europe des Lumières, le modèle politique anglais est né. Le 4 juillet 1776, la Déclaration d’indépendance américaine fait voler en éclats ce modèle politique et pose les fondements de la république. Cette nouvelle manière d’appréhender la chose publique va, à son tour, séduire l’Europe et faire vaciller un ordre immémorial.

L’auteur explore dans cet ouvrage le déclin de l’Ancien Régime et livre une synthèse sans précédent, racontant cet autre Grand Siècle, celui des révolutions, qui prit source en Angleterre et s’acheva en France, en passant notamment par les États-Unis.

 Les femmes et la Révolution - Christine Le Bozec Passés composés, 224 pages, 22 €

Christine Le Bozec procède à un état des lieux de la condition féminine à l’époque des Lumières, avant d’envisager l’implication et le rôle des femmes dans la Révolution française, puis plus tard durant l'Empire et la Restauration. Les conclusions de l’auteur sont novatrices : le seul moment où le groupe femme (et non de rares individus) a réellement pris la parole et investi l’espace public, furent les années 1789-1795.

Les droits acquis seront ensuite difficilement conservés, avant que Bonaparte ne commence à les rogner et que la Restauration ne les supprime.

 Le grand Colbert - Thierry Sarmant et Mathieu Stoll Tallandier, 484 pages, 25,90 €

Jean-Baptiste Colbert est aujourd’hui violemment remis en cause : on s’interroge sur les ressorts de son ascension, sur l’origine douteuse de sa fortune, on doute de la pertinence de ses initiatives... Pour y voir plus clair, les auteurs explorent de nouvelles sources, dressent pour la première fois un bilan d’ensemble de l’action de Colbert et suivent, sur près de quatre siècles le « mythe Colbert ». Son itinéraire n’est pas séparé de celui de sa famille dont le portrait éclaire sa personnalité, révélatrice de l’imaginaire des élites françaises.

 Marie-Antoinette. Lettres inédites - Catriona Seth Albin Michel, 320 pages, 21,90 €

Marie-Antoinette était-elle une intrigante aux ordres de l’Autriche, comme la dépeint une certaine légende noire, ou une pauvre créature dépassée par les événements ? Parmi les archives, les lettres et billets qu’elle échange, durant une vingtaine d’années, avec l’ambassadeur impérial à Paris, lèvent un coin du voile. Publiée pour la première fois, cette correspondance a le grand mérite de faire entendre la voix de Marie-Antoinette elle-même, une voix souvent déformée par ses contemporains et par les commentateurs.

Édition 2019

Composé d’historiens, conservateurs, archivistes ou libraires spécialisés, le comité de lecture de l'édition 2019 du Prix château de Versailles du livre d’histoire a sélectionné cinq ouvrages, présentés ensuite au jury. 

  • Molière de Georges Forestier aux éditions Gallimard
  • La Famille royale au Temple de Charles-Eloi Vial aux éditions Perrin
  • Le Tribunal révolutionnaire d'Antoine Boulant aux éditions Perrin
  • La Grande Migration d'Alain Hugon aux éditions Vendémiaire
  • Philippe d'Orléans de Elisabetta Lurgo aux éditions Perrin

Georges Forestier est le lauréat du Prix château de Versailles du livre d'histoire (édition 2019), pour son ouvrage Molière

Celui-ci a été désigné par le jury qui s'est réuni mercredi 22 mai, présidé par Catherine Pégard, présidente du château de Versailles, et composé de

Composition du jury

Yves Carlier, conservateur général du patrimoine, en charge de la Gestion des collections au château de Versailles, président du comité de lecture
Joël Cornette, historien
François de Mazières, maire de Versailles
Emmanuel de Waresquiel, historien
Emmanuel Laurentin, journaliste, producteur de La Fabrique de l’Histoire, France Culture
Olivier Magnan, blogueur Arts et Culture "Scribe accroupi"
Christine Orban, romancière
Erik Orsenna, de l’Académie française
Laurent Salomé, directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Ce prix est en partenariat avec : 

     

L'histoire du château de Versailles

édition 2018 

Le comité de lecture du Prix château de Versailles du livre d’histoire a sélectionné cinq ouvrages, présentés au jury.


 

  • Louis XVII d’Hélène Becquet aux éditions Perrin
  • Choiseul. L’obsession du pouvoir de Monique Cottret aux éditions Tallandier
  • Fêtes et folies en France à la fin de l’Ancien Régime de Didier Masseau aux éditions CNRS
  • Camille et Lucile Desmoulins de Hervé Leuwers aux éditions Fayard
  • Dessiner pour bâtir, le métier d’architecte au XVIIe siècle d’Alexandre Gady et Alexandre Cojannot aux éditions Le Passage

Hervé Leuwers est le lauréat du Prix château de Versailles du livre d'histoire (édition 2018), pour son ouvrage Camille et Lucile Desmoulins​.

Celui-ci  a été désigné par le jury qui s’est réuni lundi 14 mai, présidé par Catherine Pégard, présidente du château de Versailles, et composé de

 Composition du jury 

Christine Orban, romancière,
Yves Carlier, conservateur général du Patrimoine en charge de la Gestion des collections au château de Versailles, président du comité de lecture,
Joël Cornette, historien,
François de Mazières, maire de Versailles,
Emmanuel de Waresquiel, historien,
Emmanuel Laurentin, journaliste, producteur de La Fabrique de l’Histoire, France Culture,
Olivier Magnan, blogueur Arts et Culture,
Erik Orsenna, de l’Académie française,
Laurent Salomé, directeur du musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

La cérémonie de remise du Prix dans le salon d'Hercule du château de Versailles

© Didier Saulnier / EPV 


Ce prix est en partenariat avec :

Le Prix

Le Prix château de Versailles du livre d’histoire récompense l'auteur d'un ouvrage (essai, document, biographie, mémoires ou journal) dont le sujet principal s’inscrit dans le cadre chronologique des XVIIe et/ou XVIIIe siècle(s), qu’il concerne la France ou tout autre pays ;

Il est précisé que le sujet ne doit pas être obligatoirement lié au château de Versailles.

L'application mobile du Château

L'application propose gratuitement l'audioguide de l'ensemble du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info