Conservateur en chef du patrimoine au château de Versailles et commissaire de l’exposition Dessins pour Versailles, Vingt ans d'acquisitions,
découvrez « Le Versailles de » Élisabeth Maisonnier.

Sa biographie 

Diplômée de l’École nationale des Chartres, archiviste-paléographe, Élisabeth Maisonnier obtient le titre de conservateur des bibliothèques en 1998. Nommée chargée de mission des publics dits empêchés à la Direction du livre et de la lecture au Ministère de la Culture, elle poursuit ensuite sa carrière en tant que responsable des collections patrimoniales à la Bibliothèque municipale de Versailles. Depuis 2013, elle a rejoint l’équipe de la conservation du château de Versailles en tant que conservateur en chef du patrimoine chargé du Cabinet des arts graphiques. Elle est à ce titre commissaire de l’exposition Dessins pour Versailles, Vingt ans d'acquisitions qui se tient jusqu’au 07 novembre 2021 au château de Versailles.

Ses coups de cœur

  • Versailles émerveille le visiteur, mais bien souvent chacun s’attache à un lieu plus qu’à un autre ; lequel est-ce pour vous ? Pourquoi ?

Plus le temps passe, plus je m’attache au Petit Trianon, et surtout au jardin anglo-chinois de Marie-Antoinette : la reine a su y créer un décor, qui devait être éphémère, une retraite d’un tel raffinement… Le Belvédère, le Temple de l’Amour sont des chefs d’œuvre d’élégance. Ce lieu est le témoignage de la douceur de vivre, fantasmée bien entendu, à la fin du XVIIIe siècle. On est loin du château grandiose, et écrasant parfois, de Louis XIV. Les jardins forment comme une parenthèse insérée dans les jardins de Le Nôtre.

  • Au détour d’une salle ou d’une allée, une peinture, une sculpture ou un objet a retenu votre attention ; quel est-il ? Que représente-t-il pour vous ?

Bien évidemment, c’est au détour d’un tiroir, dans la réserve des arts graphiques, que se font mes rencontres avec les œuvres… Le travail de recherche pour l’exposition sur les vingt dernières années d’acquisitions m’a occupé ces derniers mois : ce sont donc des dessins  qui m’habitent en ce moment. L’Album de plans et vues de Trianon, réalisé par Richard Mique et Claude-Louis Châtelet, pour Marie-Antoinette, qui est entré dans les collections d’arts graphiques en 2016, restitue l’état, la beauté, la douceur du château et des jardins. Le magnifique, époustouflant pastel de François Lemoyne représentant l’Amour de la Vertu pour le plafond du Salon d’Hercule est un chef d’œuvre, tellement emblématique de l’art du pastel, à son apogée au XVIIIe siècle, qu’il était autrefois attribué à Rosalba Carriera, la plus réputée dans ce genre…

L'Amour de la Vertu

© RMN-GP (Château de Versailles) / © Franck Raux

Le lien vers le site collection

  • Nos premiers pas dans la galerie des Glaces, l’eau jaillissant des Grandes Eaux… Chacun d’entre nous possède un souvenir de Versailles plus fort que les autres. Lequel est-ce pour vous ?

Mon souvenir le plus fort est théâtral : les représentations données dans la cour au Grand Trianon, auxquelles j’ai eu la chance d’assister quand j’étais adolescente… La scène était sous et devant le péristyle, le décor était les jardins… J’ai eu la chance de voir Géneviève Cazille, de la Comédie Française, dans Phèdre, et Francis Perrin dans le Mariage de Figaro : c’était la représentation officielle, en présence de Jack Lang, pour les fêtes du bicentenaire de la Révolution Française : une ambiance électrique, Francis Perrin n’a pas pu achever la tirade de Figaro… Souvenir indélébile… Et puis plus récemment, emmener mes enfants, un jour de fermeture, et les voir éblouis par la galerie des Glaces ou heureux de découvrir les « endroits cachés » : leur émerveillement a réveillé le mien…

SES CONSEILS DE LECTURE

  • Versailles se raconte à travers des milliers de pages, des mémoires les plus anciens aux livres d’art les plus récents. Quel est pour vous le livre incontournable sur Versailles ?

C’est assez difficile à dire… Je trouve que les ouvrages sur Versailles, Trianon, Marie-Antoinette de Pierre de Nolhac sont un bon point de départ. En travaillant sur le Petit Trianon, j’ai réalisé qu’il avait vu presque toutes les sources…

  • Classique, récit d’aventures, beau-livre… Incontournable de votre bibliothèque ou récente découverte, auriez-vous un conseil de lecture à nous donner ?

Revenir à Dumas… J’aurais aimé en faire mon sujet de thèse d’école des chartes, tant sa manière de réécrire l’histoire me fascine (« qu’importe de violer l’histoire, pourvu qu’on lui fasse de beaux enfants ») : c’est très paradoxal pour moi qui suis d’abord historienne…. Versailles est le décor du Vicomte de Bragelone, de Joseph Balsamo, du Collier de la Reine…. Mais il faut garder à l’esprit que rien n’est parfaitement juste chez Dumas… Pour vérifier, rapidement et facilement, ma ressource est le Dictionnaire Versailles, jamais pris en défaut.

Étonnant Versailles

Découvrez l'histoire du château de Versailles sous un nouvel éclairage avec la web-série « Étonnant Versailles ».

Découvrir

L'application mobile du Château

L'application propose gratuitement l'audioguide de l'ensemble du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info