Le Jardin du Parfumeur, qui ouvrira au printemps 2023, permettra de renouer avec l'atmosphère des jardins du XVIIe siècle. Situé à l'orangerie de Châteauneuf, au cœur du domaine de Trianon, ce nouveau jardin aux centaines d'essences de fleurs, racontera l'histoire du parfum et de ses usages à la cour de Versailles. Ce projet est réalisé grâce au mécénat de Maison Francis Kurkdjian. 

le parfum à Versailles

Alors que Louis XIV fait construire le Trianon de Porcelaine, remplacé en 1687 par le Grand Trianon, les jardins se pourvoient abondamment en fleurs aux parfums prononcés : jasmins, tubéreuses ou encore jacinthes. Leurs odeurs embaument les allées et parterres qui, grâce à un système de pépinières, fleurissent toute l’année. 

Cet engouement autour des fleurs et de leurs parfums uniques, propulse Versailles comme le berceau du métier de parfumeur au XVIIe siècle. La cour s'émerveille face aux senteurs uniques des jardins et sentir bon devient une véritable obscession pour les souverains ainsi que les courtisants. Les artisans leurs fournissent des produits toujours plus sophistiqués : fragrances, sachets, gants ou encore éventails parfumés.

Au XVIIIe siècle, la cosmétique connaît un important essor dans la lignée du mouvement hygiéniste. La profession de parfumeur devient alors particulièrement en vogue et compte de plus en plus de représentants, parmi lesquels Claude-François Prévost, fournisseur de la reine Marie-Antoinette.

Le jardin du parfumeur

D'ici 2023, le Jardin du Parfumeur rassemblera des centaines d'essences florales : des plantes historiques (roses, jasmins...), certaines aux odeurs originales (chocolat, pomme...), d'autres porteuses de mauvaises odeurs, en passant par des fleurs dites « muettes », telles que les jacinthes, les pivoines, ou encore les violettes. Situés autour de l'orangerie de Châteauneuf, ses allées et parterres se parent d'ores et déjà de ses premières fleurs afin de garantir une floraison optimale dès 2023. C'est le cas notamment des cerisiers du Japon qui forment une grande allée fleurie, faisant le pont entre le jardin face à l'Orangerie et le jardin « secret » à l'atmosphère plus intime.

Ce projet est le fruit d'un travail d'équipe exceptionnel entre les jardiniers de Trianon et Maison Francis Kurkdjian.

Ouverture au printemps 2023

Le Jardin du Parfumeur sera accessible à tous les visiteurs en visite guidée dès le printemps 2023. 

Les Arbres Admirables du domaine de Trianon

Photos

EPV / Thomas Garnier

EPV / Didier Saulnier

EPV / Thomas Garnier

EPV / Thomas Garnier

EPV / Thomas Garnier

Le mécénat de maison Francis Kurkdjian

La réalisation du Jardin du Parfumeur est possible grâce au mécénat de Maison Francis Kurkdjian. L’implication auprès du château de Versailles de Marc Chaya et Francis Kurkdjian, co-fondateurs de la Maison éponyme, remonte à plusieurs années, notamment lors de Grandes Eaux Nocturnes au cours desquelles Francis Kurkdjian réalise une expérience olfactive dans les jardins ou lorsqu'il reconstitue le parfum de Marie-Antoinette Sillage de la Reine, à partir de documents historiques.

En 2022, Maison Francis Kurkdjian est heureuse de devenir le mécène du Jardin du Parfumeur et de poursuivre ainsi son engagement auprès du château de Versailles.

Découvrez l'article des Carnets de Versailles

 

Étonnant Versailles

Découvrez l'histoire du château de Versailles sous un nouvel éclairage avec la web-série « Étonnant Versailles ».

Découvrir

L'application mobile du Château

L'application gratuite du Château propose des parcours audio accompagnant votre visite du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info