Le château de Versailles a tout récemment acquis La Mort de saint François-Xavier, un tableau de Charles-Antoine Coypel (1694-1752) provenant de l'oratoire de Marie-Josèphe de Saxe.

Le tableau

Après un séjour en Inde, François-Xavier, fondateur, avec Ignace de Loyola et cinq autres compagnons, de la Compagnie de Jésus, prit la direction de la Chine. C’est au large de Canton, dans l’île de Sancian, qu’il s’éteignit en 1552.

La vision que donne Charles-Antoine Coypel de la mort du missionnaire est particulièrement appropriée à un tableau de dévotion privée. Tout est fait pour émouvoir : le teint plombé, un crucifix entre les mains, le jésuite expire, entouré d’anges.

La Mort de saint François-Xavier par Charles-Antoine Coypel

Huile sur toile, H. 102 ; L. 64,5 cm

Signé et daté Charles Coypel 1749

© Château de Versailles, Dist. RMN / © Christophe Fouin


son histoire

La Mort de saint François-Xavier par Charles-Antoine Coypel provient du château de Versailles. L’œuvre, commandée par le dauphin Louis de France (1729-1765) pour son épouse, était accrochée dans l’oratoire de Marie-Josèphe de Saxe (1731-1767), situé derrière la chambre de la dauphine, au rez-de-chaussée du château.

Exécutée en 1749, cette toile s’ajoutait à deux tableaux livrés par le même peintre en 1747, Sainte Landrade instruisant les veuves et les jeunes personnes qui s’étaient mises sous sa conduite et Sainte Piame retirée avec sa mère dans un village de Haute-Égypte.

Quelques œuvres de Charles-Antoine Coypel

1746 — Charles-Antoine Coypel

Autoportrait
Plus d'infos

1747 — Charles-Antoine Coypel

Sainte Piame retirée avec sa mère dans un village de Haute-Egypte
Plus d'infos

1747 — Charles-Antoine Coypel

Sainte Landrade instruisant les veuves et les jeunes personnes
Plus d'infos

Étonnant Versailles

Découvrez l'histoire du château de Versailles sous un nouvel éclairage avec la web-série « Étonnant Versailles ».

Découvrir

L'application mobile du Château

L'application propose gratuitement l'audioguide de l'ensemble du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info