Saurez-vous trouver les différences qui se cachent dans ces célèbres tableaux ? 

Pierre de Nolhac

Sur l'œuvre Pierre de Nolhac (1859-1936)

Pierre de Nolhac est l'une des grandes figures du château de Versailles. Conservateur du musée entre 1892 et 1920, il entreprend une métamorphose du château de Versailles. Lorsqu’il arrive en 1878, celui-ci, bien qu'accessible, est délaissé par le public depuis des années, tombé dans l’oubli. Pierre de Nolhac prend rapidement conscience de l'ampleur des actions à mener et entreprend des travaux de modernisation. Durant la Première Guerre mondiale, Pierre de Nolhac s'engage dans la protection des œuvres du Château, organisant le départ de certaines d'entre elles loin des combats. Il joue un rôle primordial dans la préparation du Château en vue de la signature, le 28 juin 1919, du Traité de Versailles. Pierre de Nolhac quitte son poste en 1920. En vingt-sept années passées au service du château de Versailles, il réussit le pari de le dépoussiérer, et d'attirer la curiosité des visiteurs français et internationaux.

Agrandir les portraits    Voir les réponses

Marie-Antoinette

Sur l'œuvre Marie-Antoinette, reine de France (1755-1793)

Au salon de 1783, Elisabeth Vigée Le Brun présente un nouveau portrait de la reine, qui choque les visiteurs : le modèle portait une robe de mousseline légère. Elle peint alors très rapidement une seconde version du portrait pour l'exposer avant la fin du salon. La peintre habilla cette fois-ci la Reine d'une robe classique, de soie bleu-gris, marquant le soutien implicite de Marie-Antoinette aux soyeux lyonnais. Plusieurs répliques en ont été faites, dont celle conservée au château de Versailles.

Maintenant, à vous de jouer ! Saurez-vous trouver les 7 différences qui se sont glissées dans le portrait de droite ci-dessus ? 

Agrandir les portraits     Voir les réponses

Napoleon Ier

Sur l'œuvre Bonaparte franchissant le mont Saint-Bernard, 20 mai 1800

Issu de la moyenne noblesse corse, Napoléon Bonaparte a connu un destin hors du commun en devenant Empereur des français en mai 1804. Grand chef militaire, il tire sa renommée de ses nombreuses conquêtes. À l'occasion de sa seconde campagne en Italie, il se fait représenter par le peintre David, franchissant les Alpes, au Mont Saint-Bernard. Ce portrait équestre a été peint en cinq exemplaires : un pour le roi d'Espagne, trois pour Napoléon, et un conservé par le peintre. Bien que très similaires, les tableaux comportent de petites distinctions qui en font des œuvres uniques. Deux d'entre eux font aujourd'hui partie des collections du château de Versailles

Regardez attentivement les portraits ci-dessus : à gauche l'un des originaux conservés au Château, à droite le même portrait avec 7 différences... Saurez-vous les retrouver ?

Agrandir les portraits    Voir les solutions

Louis-Philippe

Sur l'œuvre Le roi Louis-Philippe entouré de ses cinq fils sortant par la grille d'honneur du château de Versailles après avoir passé une revue militaire dans les cours, 10 juin 1837

Le roi est présenté au milieu de ses fils, caracolant, devant les grilles du château de Versailles, on aperçoit à droite le pavillon Gabriel, portant l'inscription dédicatoire du musée historique, " À toutes les gloires de la France ". Au fond, la statue équestre de Louis XIV, de Cartellier et Petitot, installée à la demande de Louis-Philippe (et déplacée récemment) évoque le fondateur de Versailles et l'ancêtre des princes présents. L'œuvre illustre tout l'intérêt porté par le roi à son musée de Versailles, opération de résurrection de l'un des lieux de pouvoir les plus emblématiques de l'histoire nationale

Agrandir les tableaux    Voir les réponses

Louis XIV

Sur l'œuvre Louis XIV parmi les attributs des arts et des sciences

Cette effigie de Louis XIV est un hommage au mécène idéal, protecteur des arts et des sciences qui sont des sources de richesses pour son royaume. Le roi est représenté ici en homme de guerre portant une cuirasse fleurdelisée et entouré par les arts, illustrés par divers instruments de musique (basse de viole, violon, guitare, musette de cour, etc.), et par le plan de la Maison carrée de Nîmes. Le protecteur des sciences, enfin, est évoqué par le globe céleste où l’on distingue les constellations du zodiaque, par les livres savants et par les différents instruments scientifiques.

Agrandir les tableaux   Voir les réponses

Les chroniques de Versailles

Qu'y avait-il que la table des rois ? Quelle était la boisson fétiche de Louis XV ? Comment fonctionnent les fontaines des Jardins ?

Découvrir les chroniques

Faire un don en ligne

À votre tour, participez à l'histoire du château de Versailles en soutenant le projet qui vous ressemble : adoptez un tilleul, contribuez au rayonnement du Château ou participez au remeublement des appartements royaux.

Je soutiens Versailles