En décembre 1999, une tempête historique s’abat sur la France. Le domaine de Versailles est gravement touché. Un événement exceptionnel à bien des égards.

La Tempête

Dans la nuit du 25 au 26 décembre 1999, des vents de 210 km/h soufflent durant deux heures à Versailles. Le matin du 26, c’est un spectacle de désolation. Si quelques dizaines de vitres du Château ont été brisées et des couvertures arrachées, le Parc a assurément le plus souffert. Sur les 200 000 arbres, plus de 10 000 ont été touchés. Ils sont soit fendus, soit déracinés. Toutes les allées sont frappées. Certaines sont inaccessibles. Parmi les arbres touchés, 80% des espèces rares sont détruites. Figurent parmi eux, quelques spécimens historiques, tels, à Trianon, les deux tulipiers de Virginie plantés par Marie-Antoinette en 1783, ou encore le pin de Corse de Napoléon. 

Les Jardins

Fontaines, bosquets, sculptures…

1999 versus 2019, par Yann Arthus Bertrand

Les conséquences de la tempête en 1999

Archives du Château de Versailles / Yann Arthus Bertrand

Les conséquences de la tempête en 1999

Archives du Château de Versailles / Yann Arthus Bertrand

Les conséquences de la tempête en 1999

Archives du Château de Versailles / Yann Arthus Bertrand

Les conséquences de la tempête en 1999

Archives du Château de Versailles / Yann Arthus Bertrand

20 ans après la tempête

Yann Arthus Bertrand

20 ans après la tempête

Yann Arthus Bertrand

20 ans après la tempête

Yann Arthus Bertrand

20 ans après la tempête

Yann Arthus Bertrand

La replantation

Replantation Allée de St Cyr - décembre 2019

© EPV / Thomas Garnier


Versailles avait déjà connu semblable événement, mais dans de moindres proportions, en février 1990. Une seconde tempête, plus importante, vient donc clore la décennie et le siècle. Considérée, à juste titre, comme une catastrophe, la tempête de 1999 s’avère paradoxalement, au fil du temps, une formidable opportunité. Depuis 1991, une campagne de replantation progressive du Domaine fut entamée. Elle se heurtait aux réticences, tant du public que de certains scientifiques, qui craignaient une dénaturation de ces lieux historiques. Le fait est que, contrairement aux siècles précédents, le parc de Versailles n’avait pas connu de replantation depuis la fin du XIXe siècle. Les tempêtes de 1990 et 1999 ne révélèrent que davantage la vétusté avancée du végétal.

Une souscription internationale fut ouverte en 2000 auprès du public qui permit de recueillir 2 millions d’euros qui viennent s’ajouter aux 19 millions de l’État. 50 000 arbres sont ainsi plantés. Mais surtout, la tempête permet d’accélérer la campagne de restauration des états anciens. Ainsi, le jardin du Petit Trianon est replanté dans son état XVIIIe conformément aux essences portées dans les inventaires. Le jardin du Grand Trianon voit renaître les salles vertes d’Hardouin-Mansart, disparues au XIXe. Enfin, les jardins du Château sont replantés dans leur état Louis XIV.

 

Vidéo d'archives

Le château de Versailles et Paris Match vous proposent une web-série sur les jardins de Versailles.
Découvrez sur la chaine YouTube du château de Versailles la série "Versailles, côté jardins", réalisée en partenariat avec Paris Match. Le premier épisode "Le parc de Versailles, se reconstruire après la tempête" donne la parole à Alain Baraton, jardinier en chef du domaine de Trianon et du Grand Parc, qui ont subi de plein fouet la tempête du 26 décembre 1999. Son témoignage et les images d'archives nous permettent de revivre ces moments forts de l'histoire récente du château de Versailles, et de suivre, en parallèle, sa reconstruction. 

Le quatrième épisode de cette même série vous offre un aperçu de la replantation de 450 chênes dans l’allée de Saint-Cyr. Mené par Véronique Ciampini, le redéploiement du patrimoine paysager de ce site finalise la renaissance du Parc de Versailles après la tempête.

 

A lire également, l'article tiré des Carnets de Versailles intitulé "C'était la tempête".

Les chroniques de Versailles

Qu'y avait-il que la table des rois ? Quelle était la boisson fétiche de Louis XV ? Comment fonctionnent les fontaines des Jardins ?

Découvrir les chroniques

Faire un don en ligne

À votre tour, participez à l'histoire du château de Versailles en soutenant le projet qui vous ressemble : adoptez un tilleul, contribuez au rayonnement du Château ou participez au remeublement des appartements royaux.

Je soutiens Versailles