Ancienne élève de l’École nationale des chartes, elle est conservateur du patrimoine au château de Versailles, chargée des peintures des XVIe et XVIIe siècles, co-commissaire générale de l’exposition Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil. Découvrez « Le Versailles de » Élodie Vaysse.

Sa biographie

Ancienne élève de l’École nationale des chartes, Élodie Vaysse est conservateur du patrimoine au château de Versailles, où elle est chargée des peintures des XVIe et XVIIe siècles. Avec Laurent Salomé, elle est commissaire générale de l’exposition Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil.

Ses coups de cœur

  • Versailles émerveille le visiteur, mais bien souvent chacun s’attache à un lieu plus qu’à un autre ; lequel est-ce pour vous ? Pourquoi ?

Quelle question difficile… Comment choisir ? Les lieux du XVIIe siècle sont pour moi d’une beauté toute particulière, au château comme au Grand Trianon, et je contemple chaque plafond peint, surtout restauré, avec jubilation.  Cependant, je résiste rarement au plaisir de m’arrêter dans la salle des Gardes de la Reine, surtout lorsqu’un rayon de soleil l’illumine. J’ai eu la chance de pouvoir contempler le plafond de près, en montant sur les échafaudages lors de sa restauration : cette expérience, qui était alors inédite pour moi, m’a fait grande impression, et j’y repense régulièrement.

  • Au détour d’une salle ou d’une allée, une peinture, une sculpture ou un objet a retenu votre attention ; quel est-il ? Que représente-t-il pour vous ?

Je suis chargée, avec Béatrice Sarrazin, des peintures des XVIe et XVIIe siècles, et plus particulièrement des portraits, qui ont bien sûr ma préférence. Ces collections sont exposées dans les salles Louis XIV, au premier étage de l’aile Nord, et me fascinent depuis longtemps. Si je ne devais, toutefois, retenir qu’un seul tableau, je choisirais le Portrait de la petite fille aux bulles de savon, de Pierre Mignard (MV 3624), dont on pense qu’il représente mademoiselle de Tours, l’une des filles de Louis XIV et de Madame de Montespan. C’est une œuvre sublime et mélancolique, dernier hommage au modèle, probablement mort en bas âge. Un petit chien et un perroquet semblent s’efforcer de retenir l’enfant dans la vie pendant qu’elle soutient notre regard, l’air grave, juste après avoir soufflé une bulle de savon… Un chef-d’œuvre de l’art du portrait au XVIIe siècle.

Louise-Marie-Anne de Bourbon, dite mademoiselle de Tours, par Pierre Mignard

© château de Versailles

Le lien vers le site collection

  • Nos premiers pas dans la galerie des Glaces, l’eau jaillissant des Grandes Eaux… Chacun d’entre nous possède un souvenir de Versailles plus fort que les autres. Lequel est-ce pour vous ?

Je chéris le souvenir de mes premières visites à Versailles, quand j’étais petite fille, par une froide semaine de février, sous une magnifique lumière d’hiver. J’ai parfois l’impression de revivre ce moment à chaque rayon de soleil… Travailler au château nous offre l’immense privilège de nous constituer chaque jour de nouveaux souvenirs, et d’observer le passage des saisons sur le domaine : les couleurs dorées de la fin de l’automne sont, par exemple, une vraie splendeur. Enfin, je ne doute pas que le montage de l’exposition Rigaud ne me laisse, lui aussi, des souvenirs inoubliables…

Ses conseils de lecture

  • Versailles se raconte à travers des milliers de pages, des mémoires les plus anciens aux livres d’art les plus récents. Quel est pour vous le livre incontournable sur Versailles ?

Mes collègues ont déjà souligné l’importance et la qualité du livre de Pierre Verlet, aux éditions Fayard, mais pour moi qui m’occupe de peintures, ce sont les ouvrages et catalogues d’exposition du château qui constituent d’indispensables outils de travail. Outre l’incontournable répertoire de Claire Constans, je citerai La Peinture à Versailles – XVIIe siècle de Thierry Bajou, qui figure de longue date dans ma bibliothèque, et les catalogues de « Maurice Quentin de La Tour » et « Alexandre Roslin », que j’ai eu la chance de voir quand j’étais plus jeune et qui m’ont donné envie d’organiser moi-même des expositions de portraits… Plus récemment, j’ai été séduite par les ouvrages publiés à l’occasion de « Louis XIV, l’homme et le roi », « Charles de La Fosse » et « Jean Cotelle ».

  • Classique, récit d’aventures, beau-livre… Incontournable de votre bibliothèque ou récente découverte, auriez-vous un conseil de lecture à nous donner ?

La préparation d’une – ou de deux – expositions n’est pas vraiment propice à la découverte de la rentrée littéraire, mais j’ai lu avec grand intérêt les premiers chapitres de Louis XIV. Roi du monde de Philip Mansel, qui m’a semblé contextualiser avec pertinence la personne du roi. La connaissance de l’époque moderne me paraît en effet indispensable pour comprendre Louis XIV, sa cour, et son palais, Versailles. J’ai hâte que l’ouverture de l’exposition Rigaud me permette de poursuivre ma lecture !

Découvrir l'intégralité des coups de cœur et conseils de lecture

Étonnant Versailles

Découvrez l'histoire du château de Versailles sous un nouvel éclairage avec la web-série « Étonnant Versailles ».

Découvrir

L'application mobile du Château

L'application propose gratuitement l'audioguide de l'ensemble du domaine (Château, jardins, domaine de Trianon...) ainsi qu'une carte interactive.

Plus d'info