Essai

Mathieu da Vinha
avec les éditions RMN, 2018
14,5 x 21,7 cm, 128 p., 24.90 €
ISBN 978-2-7118-7124-7

Au cours de recherches dans les archives, Mathieu da Vinha découvre un document inédit et unique : la description de la garde-robe de Marie-Antoinette en 1771, qui figurait dans l’inventaire après décès de sa dame d’atours, la duchesse de Villars.
Robe chamarrée de gaze d’argent et pompons, jupon de taffetas couleur de rose, grand habit jaune soufre de blonde… Cet inventaire de plusieurs centaines de vêtements disparus possède une valeur inestimable pour l’histoire de la mode. Il donne l’occasion de suivre la dauphine dès son arrivée en France, alors qu’elle découvre sa maison, sa garde-robe, l’étiquette qui régit la cour, et surtout la place qui sera la sienne.

Sommaire :

Le chercheur comme inventeur
Introduction 

Une princesse déracinée
La maison de la dauphine
Le service de la garde-robe de la dauphine
L’habillement de Marie-Antoinette
Une garde-robe mal tenue ?
De dauphine à reine : une passion pour la mode ?
Transcription de la garde-robe de la dauphine en 1771
La charge de dame d’atours vue par Mme Campan
Postface 
Annexes

Mécénat

Être mécène de Versailles, c’est s’inscrire dans cette chaîne qui relie l’histoire d’hier, d’aujourd’hui et de demain, transmettre aux générations futures la mémoire vivante de l’histoire qui nous a construits entretenir le savoir-faire de métiers d’art rares.

Plus d'informations

Vous venez régulièrement ?

Profitez d’un accès coupe-file au Château et accédez gratuitement et en illimité à tous les espaces du Domaine en souscrivant à la carte "1 an à Versailles".

Offres d'abonnement