La musique française, qui rayonnait aux XVIIe et XVIIIe siècles sur l’ensemble de l’Europe, fit naître des genres successifs aux formes audacieuses qui constituent toute la valeur de ce patrimoine : l’air de cour, le ballet de cour, la comédie-ballet, la tragédie en musique, l’opéra-ballet, le grand et le petit motet, l’opéra-comique… Les noms de Rameau, Charpentier, Lully, Bouzignac, Marais, Campra, Mondonville, Dauvergne, Grétry témoignent, aux côtés de tant d’autres, de l’extraordinaire foisonnement artistique de cette période.

Une institution dédiée à la musique baroque française

Ce riche patrimoine musical sombre cependant dans l’oubli après la Révolution française et tout au long du XIXe siècle. Il faudra attendre la fin du XXe siècle pour que se développe, en France, le mouvement du « renouveau baroque ».

Emblématique de cette démarche, le CMBV est créé en 1987 à l’instigation de Vincent Berthier de Lioncourt et de Philippe Beaussant, avec la particularité de réunir, au sein de l’Hôtel des Menus-Plaisirs, l’ensemble des métiers nécessaires à la redécouverte et à la valorisation du patrimoine musical français des XVIIe et XVIIIe siècles. À travers ses activités de recherche, de formation, de production de concerts et de spectacles, d’action éducative, artistique et culturelle et la mise à disposition de ses ressources, le CMBV s’engage plus que jamais à explorer ce patrimoine oublié et à le faire rayonner en France et dans le monde.

Le CMBV est dirigé, depuis 2005, par Hervé Burckel de Tell.
 

 

Une complémentarité unique de métiers

Recherche

À partir de sources et de témoignages d’époque, le CMBV mène de nombreux chantiers de recherche fondamentale et appliquée donnant lieu à des colloques, des journées d’études et à des publications scientifiques. Depuis quelques années, le CMBV privilégie une confrontation de ces travaux à la pratique des musiciens baroques dans le cadre de productions professionnelles.  

Plus d'informations

 

Formation

La Maîtrise du CMBV forme plus de 150 élèves et étudiants  en formation professionnelle supérieure – à la pratique du chant. Elle présente régulièrement le travail de son chœur, les « Pages & les Chantres », en audition hebdomadaire (Jeudis musicaux de la Chapelle royale), en concerts et en spectacles. Le CMBV développe également des projets de formation professionnel instrumentale, sous la forme d’académies d’orchestre.

Plus d'informations

 

Concerts & spectacles

En collaboration avec de nombreux solistes et partenaires nationaux et internationaux (festivals, salles, ensembles), le CMBV produit des concerts et des spectacles présentés au château de Versailles mais aussi en France, en Europe et dans le monde entier. Le CMBV est particulièrement attaché à présenter des recréations d’œuvres disparues du patrimoine de la musique baroque française.

Plus d'informations

 

Actions éducatives, artistiques et culturelles

Soucieux de partager sa mission avec le plus grand nombre, le CMBV développe des actions éducatives, artistiques et culturelles permettant à tous les publics, et notamment les plus jeunes, de découvrir, de comprendre et d’interpréter le répertoire de la musique baroque française.

Plus d'informations

 

Publications & ressources

Le CMBV poursuit un vaste programme d’édition musicale et propose un catalogue de plus de 2 000 œuvres  ̶  œuvres vocales et instrumentales  ̶  destiné aux amateurs et professionnels. Le CMBV met également à disposition de multiples ressources : une bibliothèque spécialisée (25 000 documents), un portail de ressources numériques (Philidor), 500 costumes d’époques, des instruments de musique (24 Violons du roi), 18 studios de répétition, etc.

Les éditions Les ressources

En 2017, le CMBV fête ses 30 ans 

Aujourd’hui, plus que jamais, le CMBV s’engage à faire rayonner le patrimoine musical français des XVIIe et XVIIIe siècles et présente plus de 135 événements publics en France et à l’étranger en 2016-2017. Jamais, depuis 30 ans, le CMBV n’a été si ambitieux !

  • 30 projets artistiques
  • 48 lieux de concerts et de spectacles, dont 15 à l’étranger dans 8 pays
  • 5 chantiers de recherche emblématiques
  • 2 colloques et 1 journée d’études
  • 1 projet d’action artistique, éducative et culturelle « Générations Lully »
  • 4 projets de formation
  • 25 Jeudis musicaux à la Chapelle royale
  • 10 éditions pratiques et 2 éditions critiques
  • 8 projets discographiques et vidéos

Le Centre de musique baroque de Versailles est soutenu par le ministère de la Culture et de la Communication (Direction générale de la création artistique), l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles, le Conseil régional d’Île-de-France, le Conseil départemental des Yvelines, la Ville de Versailles et le Cercle Rameau (cercle des mécènes particuliers et entreprises du CMBV). Son pôle de recherche est associé au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et au Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR). Son pôle de formation est associé au Pôle Supérieur d’enseignement artistique Paris Boulogne-Billancourt (PSPBB), aux conservatoires de la Vallée de Chevreuse (CRD) et de Versailles (CRR) et à la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale des Yvelines.

Le site du CMBV