Le premier volet du projet « Versailles chorégraphié » se conclura le 24 mai 201 à 14h par une représentation dans les jardins de Versailles. À cette occasion, les 250 participants, tous habitants de la ville des Mureaux, inviteront les visiteurs du Parc à une déambulation chorégraphiée à travers les bosquets.

le projet

En février 2017, le château de Versailles et la ville des Mureaux, partenaires déjà depuis plusieurs années, ont lancé un nouveau projet sur mesure : « Versailles chorégraphié », dans le cadre des dispositifs de jumelage, impulsés par le préfet de la région Île-de-France, préfet de Paris, et encouragés par le Ministère de la Culture et de la Communication, entre de grands Établissements publics culturels et les zones de sécurité prioritaire (ZSP) d’Île-de-France. Le président d'honneur du projet est le chorégraphe Angelin Preljocaj.

Grâce à cette initiative, 250 habitants des quartiers prioritaires du territoire de la ville des Mureaux ont pu découvrir, par la danse, l’univers du château de Versailles et de ses jardins. Depuis le mois de février, ils participent en effet à des visites commentées et à des ateliers de danse afin de créer leur propre spectacle chorégraphique en vue d'une représentation publique dans les bosquets du Petit Parc le 24 mai 2017.

Les répétitions

© EPV / Thomas Garnier

Le projet est mené avec le chorégraphe Hervé Sika, les artistes de sa compagnie MOOD/RV6K et les équipes culturelles du château de Versailles, en étroite collaboration avec la Ville des Mureaux, la Ville d’Ecquevilly, la Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise (CUGPSO), l’Académie de Versailles et le tissu associatif local. Il répond à l’une des missions principales de l’Établissement public du château de Versailles : celle de rendre la culture accessible au plus grand nombre et notamment à ceux qui en sont éloignés.

Avec le soutien de Transdev :

En partenariat avec :

Un projet en deux temps

Le projet s’articule en deux phases, l’une en 2017, la seconde en 2018. Chacune d’elles concerne une vingtaine de groupes de quinze personnes, soit un peu plus de 250 participants par an. Si les publics éloignés, empêchés et scolaires représentent la majorité des participants, tous les habitants du territoire sont également invités à prendre part au projet.

Les deux phases se déploient autour d’un même fil conducteur : les points communs entre la danse baroque et les danses traditionnelles du monde, leurs symboliques, leurs caractéristiques sociales et leurs influences sur la danse actuelle. Chaque séquence s’appuie cependant sur une thématique différente : le jardin chorégraphié en 2017, le ballet de cour en 2018. Cette approche par la danse, omniprésente à la cour du Roi Soleil, permet une compréhension concrète, vivante, et désacralisée du château de Versailles.

Les deux séquences se déclinent de la façon suivante : des ateliers de danse et de création chorégraphique sont menés par la compagnie MOOD/RV6K au sein du territoire des Mureaux, et notamment au centre intercommunal de la danse Pierre-Doussaint. Ils permettent aux participants d’être tour à tour danseurs, chorégraphes et spectacteurs Parallèlement, des journées découverte sont organisées à Versailles pour permettre aux participants de se familiariser avec l’univers du Château. Chaque année de pratique se termine par un spectacle au château de Versailles mêlant danse baroque et danse du monde. Le 24 mai 2017 à 14h, les visiteurs découvriront les jardins de Versailles par le biais d’un parcours chorégraphié, tandis qu’en 2018, la création artistique des participants s’inspirera des ballets de cour au XVIIe siècle.

La représentation

La représentation de « Tourbillon baroque », déambulation chorégraphique créée par la compagnie MOOD/RV6K et interprétée par 250 habitants de la ville des Mureaux aura lieu le 24 mai 2017 à partir de 14h au départ des parterres du bassin de Latone dans les jardins de Versailles.

Accès gratuit.

Localiser les Parterres