Catalogue d'exposition

 

Gwénola Firmin et Élodie Waysse
avec les éditions Silvanaéditoriale, 2020
21 x 27cm,64 p.,14 € TTC
ISBN 978-8-83664-577-0

Au XVIIe siècle, la reine de France est sans nul doute la femme la plus représentée du royaume. Si son effigie figure dans de nombreux intérieurs, de la maison royale à la demeure particulière, son portrait n’est cependant pas exempt d’ambiguïté. Souvent conçu pour accompagner celui du roi, il rappelle que la reine est la première femme de l’État. Elle peut revêtir, à ce titre, le manteau bleu fleurdelisé doublé d’hermine et arborer la couronne fermée, mais le parallèle entre les deux époux s’arrête là, car le seul détenteur de la légitimité politique est le roi. Seule sa disparition permet à la reine d’accéder – un temps – à la réalité du pouvoir. Paradoxalement, cette forme de consécration se traduit par l’exécution de portraits plus modestes, généralement en costume de deuil. En s’attachant aux figures d’Anne et Marie-Thérèse d’Autriche, la mère et l’épouse espagnoles de Louis XIV, ce catalogue étudie les enjeux de la représentation de la reine de France.

Sommaire :

Le noir, l’or et le bleu
Peindre la reine de France au XVIIe siècle
Charles et Henri Beaubrun
Deux cousins au service des reines
Catalogue
Annexes

 

Faire un don en ligne

À votre tour, participez à l'histoire du château de Versailles en soutenant le projet qui vous ressemble : adoptez un tilleul, contribuez au rayonnement du Château ou participez au remeublement des appartements royaux.

Je soutiens Versailles

Vous venez régulièrement ?

Profitez d’un accès coupe-file au Château et accédez gratuitement et en illimité à tous les espaces du Domaine en souscrivant à la carte "1 an à Versailles".

Offres d'abonnement