Beau livre

Architectures de théâtre à Versailles
Lieux présents et lieux disparus

Sous la direction de Béatrix Saule et d’Élisabeth Caude
Éditions Honoré Clair, 2016
21 x 28 cm, 160 p., 28 € TTC
ISBN : 978-2-918371-31-1

Quel paradoxe ! Si la cour de France au XVIIIe siècle est friande de spectacles, il faut cependant attendre 1770 pour que Versailles soit enfin doté d’une salle digne de la résidence royale : ce sera l’opéra, inauguré à l’occasion du mariage du dauphin, le futur Louis XVI, et de Marie-Antoinette.
Avant cela, les représentations théâtrales sont données dans des cadres provisoires, ou tout du moins envisagés comme tels. Comédies, tragédies, opéras et ballets de l’ordinaire se jouent dans l’inconfortable comédie de la cour des Princes mais aussi dans le théâtre de l’Aile neuve ou dans de petites salles comme celle installée à même l’escalier des ambassadeurs ! Quant aux événements extraordinaires, ils prennent place dans des espaces spécifiquement aménagés pour l’occasion, comme la salle du Manège ou les extravagantes maisons de bois.
Aujourd’hui, seuls subsistent l’opéra et le théâtre de Trianon, témoins isolés d’un art du spectacle méconnu et d’une ingénierie oubliée. Grâce à d’exceptionnelles reconstitutions 3D et à de nombreux documents d’archives, l’ouvrage Architectures de théâtre à Versailles offre une visite sensible et privilégiée de l’ensemble de ces lieux, qu’ils soient présents ou disparus…

Acheter en ligne

Sommaire :

Introduction
La comédie ordinaire
La comédie de la cour des Princes
La comédie de l’aile Neuve
Le théâtre de société
Le théâtre des Cabinets
Le théâtre de la Reine à Trianon
Les lieux à transformations
La salle du Manège de la Grande Écurie
La triple configuration de l’Opéra royal
Les maisons de bois pour les bals de la reine