Père de l’Église grecque
376/380 - 444

L’installation d’un décor sculpté monumental sur la balustrade et le fronton de la façade Ouest de la Chapelle royale fut décidée aux alentours de 1705. Soigneusement déterminé, le programme iconographique de cet ensemble mêle allégories et grandes figures du christianisme. Les quatre évangélistes y côtoient les douze apôtres, les quatre Pères de l’Église latine, les quatre Pères de l’Église grecque et six allégories des vertus chrétiennes.

Sculpteur
Simon Hurtrelle (1648-1724)

Date de création
1707

Hauteur
2,92 mètres, plinthe comprise

Matière
Pierre de Tonerre

La restauration de la Chapelle royale

Adoptez une statue

Saint Cyrille

Le visage marqué par l’âge, saint Cyrille d’Alexandrie porte une barbe longue et des cheveux courts. Signe de sa fonction d’évêque, il est vêtu d’une tunique, d’une chasuble et d’une étole repliée sur l’épaule à la manière des églises orientales. Présentant un livre fermé avec sa main gauche, il tient une plume (nombreux manques) dans sa main droite. Père de l’Église grecque, saint Cyrille naît entre 376 et 380 et devient clerc à l’issue d’études classiques et théologiques. Élu évêque d’Alexandrie en 412, il se révèle être un prélat sévère, hostile au judaïsme, au paganisme et aux hérésies. À partir de 428, il s’oppose à l’évêque de Constantinople, Nestorius, qui refusait de reconnaître à la Vierge le titre de Theotokos (« mère de Dieu »). Il meurt en 444.

Saint Cyrille

© EPV/Didier Saulnier

©EPV/Thomas Garnier

©EPV/Thomas Garnier

le sculpteur Simon Hurtrelle

En 1676, il est envoyé à Rome où il est remarqué comme l’un des meilleurs élèves. Revenu en France en 1682, il travaille à Marly. En 1690, il entre à l’Académie. À Versailles, hors de la Chapelle, il exécute les statues Théophraste et Faune jouant de la flûte, sur le parterre de Latone, et dans le palais, une partie des sculptures ornant le salon de l’Œil-de-bœuf.

Devenez mécène

Devenez Mécène

Particuliers, entreprises, fondations, participez au rayonnement du château de Versailles. Dès cinq euros, chacun peut contribuer à un projet de mécénat et inscrire son nom dans l'histoire de Versailles.

Mode d'emploi du mécénat

Vous venez régulièrement ?

Profitez d’un accès coupe-file au Château et accédez gratuitement et en illimité à tous les espaces du Domaine en souscrivant à la carte "1 an à Versailles".

Offres d'abonnement