Père de l'Église latine
Ier siècle

L’installation d’un décor sculpté monumental sur la balustrade et le fronton de la façade Ouest de la Chapelle royale fut décidée aux alentours de 1705. Soigneusement déterminé, le programme iconographique de cet ensemble mêle allégories et grandes figures du christianisme. Les quatre évangélistes y côtoient les douze apôtres, les quatre Pères de l’Église latine, les quatre Pères de l’Église grecque et six allégories des vertus chrétiennes.

Sculpteurs
Jean de Lapierre (1664-1711) (modèle)
Pierre Bourdict (16 ?-1715) (sculpture)

Date de création
1707-1708

Hauteur
2,87 mètres, plinthe comprise

Matière
Pierre de Tonerre

La restauration de la Chapelle royale

Adoptez une statue

Saint Barnabé

Saint Barnabé est représenté avec des cheveux courts, une barbe longue et vêtu d’une tunique à manches longues couverte par un drapé. Son visage est tourné vers le ciel alors que son bras gauche est replié vers sa poitrine, dans un geste très expressif. Dans sa main droite il tient non pas un livre, comme indiqué dans le mémoire du sculpteur, mais un parchemin gravé d’un plan. Figure importante des premiers temps de l’Église, saint Barnabé fait partie des compagnons de saint Paul et évangélise une partie de la Grèce et du Levant aux côtés de ce dernier. Il meurt lapidé à Chypre aux alentours de l’an 62. Bien qu’il ne fasse pas partie des douze apôtres, saint Barnabé est reconnu comme tel par les Églises catholique et orthodoxe. Saint patron des tisserands, Barnabé est également le protecteur de la ville de Milan, dont il serait le premier évêque légendaire.

Saint Barnabé

© EPV/Didier Saulnier

© EPV/Didier Saulnier

© EPV / Thomas Garnier

Les sculpteurs Jean de Lapierre et Pierre Bourdict

Jean de Lapierre

Dans le décor de la Chapelle, la sculpture s’affirme au service de l’architecture. Jean de Lapierre réalise en outre, pour la tribune de la musique en 1708, des trophées d’instruments de musique surmontés de reliefs d’enfants musiciens.

Pierre Bourdict

Beau-frère de Coysevox, il décore vers 1690 l’Hôtel des Invalides après avoir séjourné à Rome. Il travaille à la Chapelle du château de Versailles et aux Bains d’Apollon entre 1705 et 1709.

Devenez mécène

Devenez Mécène

Particuliers, entreprises, fondations, participez au rayonnement du château de Versailles. Dès cinq euros, chacun peut contribuer à un projet de mécénat et inscrire son nom dans l'histoire de Versailles.

Mode d'emploi du mécénat

Vous venez régulièrement ?

Profitez d’un accès coupe-file au Château et accédez gratuitement et en illimité à tous les espaces du Domaine en souscrivant à la carte "1 an à Versailles".

Offres d'abonnement