A l’occasion du tricentenaire de la mort de Louis XIV, le château de Versailles et la maison Arthus-Bertrand se sont associés pour lancer une collection exceptionnelle de médailles et jetons.

UNE COLLECTION INÉDITE DE 17 MÉDAILLES

Les 17 médailles sont pour les unes la reproduction exacte de celles présentes dans le fond numismatique du Château et pour les autres des créations fondées sur la réinterprétation de gravures anciennes. Réalisées en bronze doré ou en bronze argenté, ces médailles représentent, les portraits des rois et reines de France, de Louis XIV à Marie-Antoinette, et illustrent également des évènements marquants comme le premier vol aérostatique, ou des lieux symboliques tels que la Chapelle Royale. 3 jetons ont été par ailleurs reproduits à l'identique. A la différence des médailles, objets de collection, destinées à "conserver le portrait de gens illustres ou la mémoire de [...] quelque évènement" (dictionnaire de Trévoux, 177), le jeton était à l'origine utilitaire et pouvait avoir plusieurs fonctions : servir de valeur monétaire sur une table à jeu, être offert en présent ou témoigner de l'appartenance à un service.

Au-delà de leur dimension artistique, ces médailles et jetons sont de véritables témoignages de l'histoire de Versailles : si le cabinet des médailles de Louis XIV, autrefois dans les appartements du souverain, n’existe plus aujourd’hui, ses collections, enrichies par Louis XV et Louis-Philippe, subsistent, nous transmettant représentations et portraits de leurs époques.

LE SAVOIR-FAIRE ARTHUS-BERTRAND

Entre savoir-faire à la main ancestral et techniques modernes, la maison Arthus-Bertrand a accordé un soin tout particulier à la création de chaque médaille. Du moulage en plâtre au vernissage, la médaille passe de nombreuses étapes, frappes, chauffages et détourage, avant d’être terminée et installée dans le « Cabinet des médailles du Roy », reconstitué dans la Librairie des Princes.