Les animaux qui peuplent le domaine de Versailles

 

Site dont la faune formait déjà dès le XVIIe siècle, sous Louis XIII puis à son paroxysme sous Louis XIV, l’un des intérêts majeurs de son territoire - justifiant la création du Domaine au sein de ses 8 500 hectares originels – Versailles est depuis lors devenu un site emblématique d’une naturalité préservée, animée conjointement de milieux jardinés, végétaux et naturels que l’on perçoit encore aujourd’hui.

De son Histoire multiple à l’origine des différents jardins et espaces qu’on lui connaît encore quasiment intacts aujourd’hui, naît la diversité des espèces et habitats qui cohabitent avec la structure du jardin historique.

Les animaux qui peuplent aujourd’hui le Domaine de Versailles, et le Domaine de Marly, sont donc en partie le reflet de cette histoire naturelle liée à l’histoire culturelle offrant à voir des choses qui existaient fort probablement déjà à la fin du XVIIe siècle. Nous permettant de tisser le lien à la grande Histoire et à la petite histoire, leur présence aujourd’hui est également le miroir de la santé environnementale des habitats et des écosystèmes du parc. Oiseaux, reptiles, amphibiens, rhopalocères, orthoptères, mammifères etc… sont ainsi les acteurs du grand théâtre de l’Histoire de ce site, de son système monarchique et de l’Histoire naturelle des choses du vivant qui l’habitent.

Histoire et éléments du vivant que le Château de Versailles tente aujourd’hui de recouvrer, connaître, protéger, promouvoir, lier en son sein paysager, historique, culturel, patrimonial, environnemental, remarquable formant l’ensemble unique des jardins du Domaine de Versailles et du Domaine de Marly.

A qui saura contempler, observer, voir, écouter et entendre le minuscule, l’ordinaire, le remarquable, l’invisible, le discret, le rare, le visible ou l’imperceptible ; saura entrevoir une partie de ce Grand Versailles d’autrefois, ce Versailles naturel. 

Fiches thématiques

Crapaud
Ecureuil roux
Escargot
Geai des chenes
Perruche
Insecte