Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine, et Catherine Pégard, Présidente de l’établissement public du château de Versailles, ont invité 5 000 collégiens de 4ème des deux départements, à Versailles, avec le parrainage du « Paris Saint-Germain Les Enfants d’abord ».

Une démarche départementale 

Parce qu’ensemble on va plus loin, cette initiative, qui rassemble sur une journée 5 000 collégiens, est une nouvelle illustration de la démarche de fusion engagée par les deux Départements depuis bientôt deux ans. Cette découverte du site, placée sous le signe de la citoyenneté, fait écho au programme d’histoire de la classe de 4ème, « Du siècle des lumières à l’âge industriel ». 84 collèges ont souhaité faire participer leurs élèves (93 classes des Hauts-de-Seine et 86 classes des Yvelines).

Spécialement accueillis un jour de fermeture du site, les élèves ont suivi un programme vivant, ludique et créatif construit autour de plusieurs temps forts : une visite du château comme lieu de pouvoir, de la monarchie absolue à la démocratie représentative, un déjeuner à l’Orangerie, suivi d’un parcours d’écocitoyenneté dans les jardins et bosquets, accompagné d’une scénographie musicale et d’artistes. 

« Le temps d’une journée, nous avons souhaité réunir 5 000 jeunes issus des territoires urbains, semi-urbains et ruraux autour de thèmes à la fois culturels, historiques et fédérateurs », expliquent Patrick Devedjian et Pierre Bédier. « Nous espérons que cette journée apportera aux élèves des clés pour mieux comprendre le monde qui les entoure et nous leur souhaitons de belles découvertes au château de Versailles ». Cette opération est le fruit d’un partenariat avec l’Etablissement public du château, du musée, et du domaine national de Versailles et l’Education nationale. Elle sera reconduite en 2020 et 2021.

LE PROGRAMME DE LA JOURNÉE

Visite du château 

Un voyage sonore inédit mêlant le passé et le présent, Louis le Grand et le Parlement. Sans reconstituer l’histoire, le parcours joue avec les époques, avec les références, avec les sensations. Il souligne plus qu’il n’explique, incitant par la force du son, à garder les yeux grands ouverts sur le riche décor des plus célèbres lieux du château, la chapelle royale, les Grands appartements et la galerie des Glaces, le musée d’Histoire de France et l’hémicycle du Congrès.

L’Orchestre de l’Alliance, dirigé par Pejman Memarzadeh et accueilli en résidence itinérante sur l’ensemble du Département des Yvelines jusqu’en 2021, a conclu la visite du Château en musique dans la Salle Marengo, en proposant un programme construit en cohérence avec cette magnifique salle XIXe.

Activités dans les bosquets du Petit Parc

Huit espaces sont définis dans le Petit Parc. Huit bosquets pensés chacun comme une petite planète ou une entité territoriale à sauvegarder. Les statues en sont les habitants, les aléas à gérer sont en lien avec l’occupation actuelle des jardins de Versailles (déchets, transports, énergie…). Répartis en petits groupes, les élèves ont cogité, couru, débattu sur différents ateliers d’un parcours éco-citoyen avant de décider en commun du meilleur scénario possible pour un Versailles responsable. 

LE CHATEAU DE VERSAILLES POUR TOUS 

L’Etablissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles mène depuis de nombreuses années une politique d’éducation artistique et culturelle volontaire. En 2018, près de 270 000 visiteurs - scolaires, publics éloignés des musées et publics en situation de handicap, ont bénéficié d’une offre d’activités spécialement développée pour eux. Accueillir au château ces publics en leur proposant une médiation spécialisée permet de leur donner les clés pour appréhender l’histoire et la richesse du lieu, tout en leur offrant l’occasion d’y développer leur curiosité et leur créativité.

Cette démarche illustre également la volonté de l’Établissement de participer à la construction d’un lien social fort autour de références historiques et culturelles communes à tous.

PARIS SAINT-GERMAIN LES ENFANTS D’ABORD

Depuis sa création en 2000, la Fondation PSG, aujourd’hui appelée « Paris Saint-Germain Les enfants d’abord » a pour vocation d’aider les enfants défavorisés ou malades, les jeunes et les communautés en difficulté. Son objectif est de développer des programmes éducatifs et sportifs en France et à l’international, qui utilisent le sport et ses valeurs comme levier d’apprentissage, d’épanouissement et de solidarité. Le Paris Saint-Germain cherche à agir de façon positive, dynamique et concrète: faire oublier la maladie quelques instants, transmettre des valeurs de respect aux jeunes des quartiers populaires, offrir un programme d’insertion sociale et professionnelle aux jeunes adultes, redonner un peu d’apaisement aux personnes confrontées à des situations d’urgences.

Plus de 220 000 enfants et jeunes ont bénéficié de ces programmes.

Dossier de presse

Visuels

Pierre Bédier, Thiago Silva, Madame la Présidente Catherine Pégard et Patrick Devedjian

© château de Versailles / D. Saulnier

Télécharger ce visuel
5000 collégiens au Château de Versailles - Cour de Marbre

© château de Versailles / D. Saulnier

Télécharger ce visuel
Les collégiens à l'entrée du Pavillon Dufour

© château de Versailles / D. Saulnier

Télécharger ce visuel
< >

 

Contact presse
+33 (0)1 30 83 75 21