Le 17 janvier 2024 • Communiqué de presse

Soieries impériales pour Versailles, collection du Mobilier national

Du 19 mars au 23 juin 2024, le Grand Trianon accueillera, en partenariat avec le Mobilier national, une exposition consacrée à l’exceptionnelle commande de Napoléon aux manufactures lyonnaises de soieries destinées à remeubler le château de Versailles. L’exposition reviendra sur le contexte historique de cette commande, sur les techniques de fabrication et sur la création de ces 80 km de soieries livrées par les manufactures lyonnaises. Jamais utilisé en raison de la chute de l’Empire, cet ensemble de textiles est aujourd’hui dans un état de conservation exceptionnel. Il constitue un témoignage éloquent des savoir-faire des soyeux lyonnais et du goût sous le Premier Empire.  

Une commande exceptionnelle

En février 1810, Napoléon, qui avait émis le souhait de réaménager Versailles, octroya un fonds spécial de six millions de francs à cet effet. Au même moment, les manufactures lyonnaises de soieries connaissaient de grandes difficultés. L’Empereur désira réaliser une grande commande pour les sortir de cette crise et leur dédia deux millions de francs. Entre 1811 et 1813, ce ne sont pas moins de 80 km d’étoffes qui seront livrées par les soyeux lyonnais au Garde-meuble impérial pour Versailles. L’exposition que proposeront le château de Versailles et le Mobilier national reviendra sur l’historique de cette grande commande. 

La première partie de l’exposition évoquera le contexte historique et économique de cette commande exceptionnelle. Des échantillons d’origine et des documents d’archives illustreront l’implication des différents acteurs, des soyeux lyonnais à la méticuleuse administration impériale qui développa à cette occasion des techniques de vérification inédites. De plus, les progrès du domaine textile seront évoqués grâce à la présentation d’une machine à tisser à la mécanique Jacquard ou de techniques d’investigation dans le domaine de la chimie et de la teinture.

Une deuxième partie sera consacrée aux aménagements architecturaux envisagés pour Versailles par Napoléon formant le contexte de la commande passée aux soyeux de Lyon. Débats d’architectes et évolution du goût entre l’Ancien Régime et le début du XIXe siècle seront évoqués notamment grâce à des dessins de Jacques Gondoin.

Une expression des savoir-faire de la soierie lyonnaise

L’exposition proposera ensuite de découvrir les projets de décor pour Versailles par les différents soyeux lyonnais et la destinée des soieries de la grande commande de Napoléon, notamment sous la monarchie de Juillet et le Second Empire. Les 80 km d’étoffes livrées en 1813 et jamais utilisées sous le Premier Empire témoignent de l’originalité inattendue des couleurs et des motifs retenus. Les soyeux de Lyon, relancés grâce cette commande considérable, rivaliseront d’audace pour satisfaire l’Empereur et son épouse. L’exposition présentera un ensemble unique de 120 soieries. 

Grâce à des échantillons de soieries très variés selon leur coloris et leurs motifs, l’exposition se penchera sur l’univers des manufactures de Lyon sous le Premier Empire.

Enfin, exceptionnellement, la visite de l’appartement de l’Empereur au Grand Trianon sera intégré au parcours de l’exposition. Des échantillons des étoffes lyonnaises d’origine seront mises en regard des restitutions textiles. 

Du 19 mars au 23 juin 2024
Grand Trianon
En partenariat avec le Mobilier national

Communiqué de presse

pdf

785.5 Ko

Visuels

Soierie, Grand Frères, Auteur de l’œuvre, Alexandre-Théodore Brongniart (1739-1813), Auteur du modèle

© Mobilier national, Isabelle Bideau

Télécharger ce visuel
Soierie, Bissardon, Cousin et Bony (actifs au début du XIXe siècle)

© Mobilier national, Isabelle Bideau

Télécharger ce visuel
< >
Contact presse
+33 (0)1 30 83 75 21
Si vous n’êtes pas journaliste, pour tous renseignements, merci de contacter le 01 30 83 78 00.