Le 9 juillet 2024 • Communiqué de presse

Le parterre des parfums, nouvelle création botanique au Grand Trianon

De juillet à octobre 2024

Chaque année, une création botanique originale est réalisée sur les parterres du Grand Trianon. Cet été, les visiteurs découvrent le Parterre des parfums, un écho au Jardin du Parfumeur ouvert au public en 2023. Conçu comme une promenade olfactive aux couleurs de la Provence, berceau de la parfumerie, ce parterre est réalisé grâce au mécénat de Maison Francis Kurkdjian.

le parterre des parfums

Les jardiniers de Trianon ont imaginé une création botanique sensorielle sur le parterre du Grand Trianon. L’expérience commence par la vue : de part et d'autre de la grande perspective, les cimes ébouriffées des cyprès convoquent le panorama d'un jardin méditerranéen, auquel s'ajoutent les taches mauves des brins de lavande, l'arrondi des agrumes pendus aux branches des bigaradiers, ou encore les fleurs étoilées du jasmin blanc. Les couleurs précèdent les parfums dont les effluves viennent ensuite interroger les visiteurs. Très vite, la promenade devient jeu de piste : d’où provient cette odeur de miel ? Cette senteur mentholée ? Et celle-ci vient-elle de la camomille, de l’agastache ou du zinnia ? Il n’est pas toujours facile d’associer chaque essence à sa fragrance. Certaines mettent l’eau à la bouche, tant leurs odeurs, tout comme leurs noms, rappellent le goût des bonnes choses.

Les visiteurs découvrent ainsi l'odeur de la monarde citron (Monarda citriodora), du cosmos chocolat (Cosmos atrosanguineus), à la sauge ananas (Salvia elegans) ou encore de l’herbe à sucre (Stevia rebaudiana)… Sans oublier les effluves d’aromates bien connues du public : basilic, romarin, cerfeuil, mélisse… Certaines fleurs requièrent plus d'attention pour révéler leur nature. C'est le cas de l'achillée millefeuille (Achillea millefolium) ou de l’anthémis (Argyranthemum frutescens) qu’il faut approcher et frotter doucement entre ses doigts pour en extraire le suc.

En prolongeant sa flânerie le long du parterre, le promeneur s’aventure plus loin en Méditerranée : une rangée de pots et de caisses, plantés d’épices et d’herbes médicinales, le transporte en Grèce. On y respire les arômes du laurier (Laurus nobilis) dont sont tressées les couronnes des vainqueurs depuis les jeux antiques, ou ceux du genévrier (Juniperus communis), dont les baies servaient à la préparation d’onguents censés favoriser la récupération musculaire des athlètes.

le jardin du parfumeur

Les visiteurs peuvent également découvrir le Jardin du Parfumeur en visite guidée. Ouvert au public en 2023 grâce au mécénat de Maison Francis Kurkdjian, il présente des centaines d'essences odoriférantes, cultivées dans l'esprit des jardins de Trianon du XVIIe siècle et permet de mieux faire connaître l'histoire du parfum à la cour de Versailles.

Informations et réservations : https://billetterie.chateauversailles.fr/

Communiqué de presse

pdf

726.6 Ko

Visuels

Parterre des parfums au Grand Trianon

© château de Versailles / D. Saulnier

Télécharger ce visuel
Parterre des parfums au Grand Trianon

© château de Versailles / D. Saulnier

Télécharger ce visuel
Parterre des parfums au Grand Trianon

© château de Versailles / D. Saulnier

Télécharger ce visuel
Parterre des parfums au Grand Trianon

© château de Versailles / D. Saulnier

Télécharger ce visuel
< >

Contacts presse

Château de Versailles
Hélène Dalifard, Violaine Solari, Élodie Mariani, Barnabé Chalmin

+33 (0)1 30 83 75 21

Maison Francis Kurkdjian
Marina Genet, Efisio Pala, Jean-Baptiste Vanroyen

+33 (0)1 83 95 40 12
Contact presse
+33 (0)1 30 83 75 21
Si vous n’êtes pas journaliste, pour tous renseignements, merci de contacter le 01 30 83 78 00.