Le château de Versailles crée le Jardin du Parfumeur grâce au mécénat de Maison Francis Kurkdjian. Ce nouveau jardin, situé à l'orangerie de Châteauneuf, au cœur du domaine de Trianon, présentera des centaines d'essences odoriférantes dans l'esprit des jardins de Trianon du XVIIe siècle. Il  permettra également de mieux faire connaître l'histoire du parfum à la cour de Versailles.

versailles, une histoire du parfum

Au XVIIe siècle, alors que Louis XIV fait construire le Trianon de Porcelaine, remplacé en 1687 par le Trianon de Marbre, les fleurs deviennent très à la mode, et les jardins de Trianon se pourvoient abondamment en fleurs aux parfums prononcés : jasmins, tubéreuses ou encore jacinthes. Leurs odeurs embaument les jardins qui, grâce à un système de pépinière, fleurissent toute l’année. 

En parallèle, les parfums font l'objet d'un véritable engouement à la cour de Versailles qui devient, dès la fin du XVIIe siècle, le berceau du métier de parfumeur. Les artisans fournissent aux souverains et aux courtisans des produits toujours plus sophistiqués : fragrances, sachets, gants ou encore éventails parfumés. Au XVIIIe siècle, la cosmétique connaît un important essor dans la lignée du mouvement hygiéniste. La profession de parfumeur devient alors particulièrement en vogue et compte de plus en plus de représentants, parmi lesquels Claude-François Prévost, fournisseur de la reine Marie-Antoinette. 

 

le jardin du parfumeur 

Situé autour de l'orangerie de Châteauneuf, le Jardin du Parfumeur, créé grâce au mécénat de Maison Francis Kurkdjian, rassemblera des centaines d'essences floristiques : des plantes historiques (roses, jasmins...), certaines aux odeurs originales (chocolat, pomme...), d'autres porteuses de mauvaises odeurs et également des fleurs dites « muettes », telles que les jacinthes, les pivoines, ou encore les violettes. Ces fleurs ne livrent aucun extrait utilisable dans un parfum alors même que leur senteur est prononcée. Leur odeur doit donc être recomposée artificiellement par les parfumeurs. 

Fruit d'une synergie exceptionnelle entre les jardiniers de Trianon et Francis Kurkdjian, ce nouveau jardin ouvrira au printemps 2023. De nombreuses visites et ateliers seront proposés au grand public, mais également aux familles, aux scolaires, aux étudiants ou encore aux associations. 

Afin de permettre une floraison optimale dès 2023, certaines plantations ont déjà été engagées. C'est le cas notamment des cerisiers du Japon qui forment une grande allée fleurie de couleur rose faisant le pont entre le jardin face à l'Orangerie et le jardin « secret » à l'atmosphère plus intime. C'est une véritable visite bucolique et ludique qui sera proposée au public curieux de découvrir Versailles autrement.

 

Maison Francis Kurkdjian et le château de versailles

Depuis l'âge de 24 ans, le parcours de Francis Kurkdjian est intimement lié à Versailles. Il se forme à l'école de parfumerie de Versailles, puis reconstitue, des années plus tard, le parfum de Marie-Antoinette Sillage de la Reine, à partir de documents historiques.

Dès sa rencontre avec Marc Chaya en 2003, il évoque son envie de renouer avec l'imaginaire des fêtes fastueuses du Roi-Soleil au cours desquelles les bassins et fontaines des jardins de Versailles étaient parfumées. En 2006, ils œuvrent ensemble afin que Francis Kurkdjian créé et réalise l’installation olfactive « Soleil de Minuit » à l’occasion du festival Versailles Off en 2006. Des effluves de parfums de fleur d’oranger émanent du parterre de l’Orangerie dont le bassin se colore d’une tonalité orangée et solaire.

Lors des Grandes Eaux Nocturnes 2007 et 2008, Francis Kurkdjian réalise une expérience olfactive dans les jardins du château de Versailles. Seize machines à bulles sont installées et des milliers de bulles parfumées à la fraise, à la poire et au melon, fruits préférés de Louis XIV s'envolent autour des visiteurs. Il réalise également les installations olfactives « Chutt... d'Eau » dans le bosquet des trois fontaines et « Le Roi Danse » dans le bosquet de la salle de Bal.

En 2009, Francis Kurkdjian et Marc Chaya créent Maison Francis Kurkdjian qui fait aujourd'hui partie du groupe LVMH. Ensemble, ils imaginent un territoire olfactif de libre expression sensuel, généreux et aux multiples visages et façonnent un nouvel emblème du savoir-faire et savoir-vivre à la française.

En 2022, Maison Francis Kurkdjian est heureuse de devenir le mécène du Jardin du Parfumeur et de poursuivre ainsi son engagement auprès du château de Versailles.

 

Communiqué de presse

pdf

655.57 Ko

Visuels

Orangerie de Châteauneuf vue du ciel

© château de Versailles /T. Garnier

Télécharger ce visuel
Orangerie de Châteauneuf

© Château de Versailles / T. Garnier

Télécharger ce visuel
< >

Contacts presse

Château de Versailles
Hélène Dalifard, Élodie Mariani, Violaine Solari

+33 (0)1 30 83 75 21

Maison Francis Kurkdjian
Marina Genet, Efisio Pala, Jean-Baptiste Vanroyen

+33 (0)1 83 95 40 12
Contact presse
+33 (0)1 30 83 75 21