31 janvier 2024 • Dossier de presse

La Cité Interdite et le château de Versailles, les échanges entre la Chine et la France aux XVIIe et XVIIIe siècles

Exposition du 1er avril au 30 juin 2024 - Pékin, Musée du Palais, Cité Interdite

À l’occasion du soixantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine par le général de Gaulle, le 27 janvier 1964, et dans le cadre de l’Année franco-chinoise du tourisme culturel, le château de Versailles et le Musée du Palais à la Cité Interdite présentent une exposition consacrée aux échanges entre la France et la Chine aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle rassemble près de 150 œuvres provenant principalement des collections des deux musées et porte un nouveau regard sur une histoire méconnue mêlant sciences, diplomatie, échanges commerciaux, goût d’une époque, savoir-faire et création artistique.

L'exposition

Louis XIV, l'initiateur

L’exposition illustre la politique diplomatique amorcée par Louis XIV en direction de son contemporain, l’empereur Kangxi, marquée en particulier par l’envoi en Chine, en 1685, de pères jésuites français qui gagnèrent la cour de Pékin en tant que mathématiciens du Roi. Cette initiative permit aux deux pays de nouer des relations de confiance et d’estime réciproques, souvent méconnues, qui durèrent jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Cette situation diplomatique particulière et cet intérêt mutuel ont contribué à la naissance en France de la sinologie moderne.

Un goût qui se diffuse

À la cour de France, l’attrait pour la Chine et l’art chinois se manifestait de diverses manières à travers quatre phénomènes principaux : l’importation d’objets d’art chinois ; la transformation de certaines œuvres d’importation, notamment par l’adjonction de montures en bronze doré sur les porcelaines ou l’utilisation des panneaux de laque sur des pièces de mobilier français ; l’imitation des produits de la Chine avec, par exemple, la recherche frénétique du secret de fabrication de la porcelaine kaolinique ; et l’influence très vive de l’art chinois sur l’art français, en particulier dans le domaine des arts décoratifs.

L’exposition illustrera ainsi l’inépuisable source d’inspiration que constitua l’art chinois pour les artistes et les intellectuels français, que ce soit dans le domaine de la peinture, des objets d’art, du décor intérieur, de l’architecture, de l’art des jardins, de la littérature, de la musique ou des sciences.
Les œuvres rassemblées à Pékin témoigneront aussi, plus largement, de la véritable fascination éprouvée par la cour de Versailles mais aussi par les grands amateurs français pour toutes les productions chinoises.
L’exposition révèlera aussi le véritable intérêt des empereurs chinois des XVIIe et XVIIIe siècles pour les connaissances scientifiques et les savoirs-faire français.

Une collaboration inédite, un propos enrichi
En 2014, à l’occasion du cinquantenaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine, une première exposition avait été présentée au château de Versailles. L’exposition de 2024 à la Cité Interdite en sera une version enrichie, permettant de présenter certaines des acquisitions prestigieuses réalisées par le château Versailles depuis 10 ans. La singularité de cette nouvelle exposition résidera également dans la mise en regard des oeuvres des collections chinoises et françaises. Ce dialogue permettra de rendre compte de l’intérêt réciproque des deux cultures.
La collaboration scientifique entre les équipes de Versailles et du Musée du Palais a, de plus, permis la redécouverte d’objets inédits et l’amélioration de la connaissance de cette histoire ancienne.

Commissariat de l’exposition

- Marie-Laure de Rochebrune, conservateur général du patrimoine au château de Versailles, assistée de Vincent Bastien, Docteur en histoire de l’art.
- Guo Fuxiang, conservateur au Musée du Palais.
Exposition réalisée en partenariat avec le Musée du Palais.

une tournée exceptionnelle

L’orchestre de l’Opéra Royal du château de Versailles donnera à la Cité Interdite le concert inaugural de l’exposition. Cette représentation exceptionnelle sera suivie d’une tournée dans 9 villes de Chine, menée par le chef d’orchestre Stefan Plewniak et plus de 20 artistes qui s’y produiront pour la première fois.

 

L’exposition et la tournée de l’orchestre de l’Opéra Royal du château de Versailles ont lieu dans le cadre de l’année franco-chinoise du toursime culturel, coordonnée en France par l’ambassade de France en Chine, en lien avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère de la Culture et le ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle.

Dossier de presse

Dossier de Presse

pdf

2.78 Mo

Visuels

Verseuse, cadeau de l’ambassade de Siam

Chine, vers 1680
Argent repoussé, ciselé et gravé, partiellement doré
Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN © C. Fouin

Télécharger ce visuel
Vase avec motifs végétaux et animaliers bleus et blancs

Chine, fin de la dynastie Ming - début de la dynastie Qing
Porcelaine
Pékin, Musée du Palais
© The Palace Museum

Télécharger ce visuel
Fontaine à parfum

Chine, Jingdezhen, début de l’époque Qianlong (1736-1795)
Porcelaine à glaçure céladon craquelé et céramique brune ; monture en bronze doré. Paris, vers 1743
Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN © C. Fouin

Télécharger ce visuel
Vase

Ce vase monumental est à l’origine un tabouret de jardin
Porcelaine, Chine, époque Kangxi (1662-1722) ; monture en bronze doré, Paris, vers 1770
Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN © C. Fouin

Télécharger ce visuel
Jatte à punch

Du service de Louis XV à fond « bleu céleste » et à décor de fleurs et de fruits
Manufacture royale de porcelaine de Vincennes, 1753
Porcelaine tendre
Château de Versailles
© RMN-GP (Château de Versailles) © G. Blot

Télécharger ce visuel
Garniture de trois vases «oeuf » à décor chinois

Louis-François Lécot, monture attribuée à Jean-Claude-Thomas Chambellan Duplessis (1730-1783)
Porcelaine dure, manufacture royale de porcelaine de Sèvres, 1775 ; bronze ciselé et doré, Paris, vers 1775-1776
Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN © C. Fouin

Télécharger ce visuel
La Foire de Nankin

Marie Leszczyńska (1703-1768), avec la collaboration d’Henry-Philippe-Bon Coqueret, de Jean-Martial Frédou (1710-1795), de Jean-Philippe de La Roche, et de Prévost, sous la direction d’Étienne Jeaurat (1699-1789).
1761
Huile sur toile
Château de Versailles

Télécharger ce visuel
Montre de poche avec portrait de personnage à ouverture lumineuse et boîtier en cuivre plaqué or

Cette montre est très probablement un cadeau de Louis XIV à l’empereur Kangxi
Datant du XVIIe siècle
France
Pékin, Musée du Palais
© The Palace Museum

Télécharger ce visuel
Goniomètre en cuivre plaqué or

Datant de la fin du XVIIe siècle - début du XVIIIe siècle
France
Pékin, Musée du Palais
© The Palace Museum

Télécharger ce visuel
Pendule peinte de laque noire et incrustée de plaques de cuivre

Datant du XVIIe siècle
France
Pékin, Musée du Palais
© The Palace Museum

Télécharger ce visuel
Portrait en buste de Yin Zhen (successeur de Kangxi)

Sur ce portrait l'Empereur porte une perruque française et des vêtements européens, manifestement influencés par Louis XIV
Datant de la dynastie Qing
Anonyme
Encre de couleur et lavis sur papier
Pékin, musée du Palais
© The Palace Museum

Télécharger ce visuel
Plaque représentant l’empereur de Chine

Charles-Éloi Asselin (1743-1804)
Porcelaine dure et bois doré. Manufacture royale de porcelaine de Sèvres. Vers 1776.
Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN © C. Fouin

Télécharger ce visuel
Vase « hollandais nouvelle forme » d’une paire

Charles Nicolas Dodin (1734-1803)
Manufacture royale de porcelaine de Sèvres
Porcelaine tendre, 1760
Pékin, Musée du Palais
© The Palace Museum

Télécharger ce visuel
Théière à anse avec motif de chrysanthème en émail

Datant de l’année 1783
France
Pékin, Musée du Palais
© The Palace Museum

Télécharger ce visuel
< >

 

Contact presse
+33 (0)1 30 83 75 21
Si vous n’êtes pas journaliste, pour tous renseignements, merci de contacter le 01 30 83 78 00.