En octobre 2022, le château de Versailles consacre, pour la première fois, une grande exposition à Louis XV à l’occasion du tricentenaire de son sacre. Près de 400 œuvres, parmi lesquelles de nombreux chefs-d’œuvre dont certains, prêtés et présentés pour la première fois en France, permettront au public de saisir la personnalité de l’homme derrière le monarque : son enfance, son entourage, sa famille et ses multiples passions. L’exposition révelera également son attachement aux arts et son implication dans l’avénement du style rocaille au XVIIIe siècle.

L'exposition

Né en 1710 à Versailles, Louis XV est le fils du duc de Bourgogne et de Marie-Adélaïde de Savoie, et l’arrière-petit-fils de Louis XIV. Dauphin à la mort de son père en 1712, il devient roi à cinq ans, en 1715, à la mort du Roi Soleil. En 1722, peu après la réinstallation du gouvernement et de la Cour à Versailles, le jeune roi est sacré à Reims. Cette cérémonie ouvre un long règne de plus de cinquante ans qui vit l’affirmation du modèle culturel et artistique français en Europe, mais également l’émergence de la philosophie des Lumières qui trouva son aboutissement dans la Révolution française.

Cette exposition événement s’attachera à mieux faire connaître le roi Louis XV dont le règne et la personnalité demeurent encore méconnus, à travers des œuvres exceptionnelles provenant de collections du monde entier. Elles seront réparties en trois sections. 

La première, l’homme privé reviendra sur l’enfance du Roi, son éducation, son entourage et sa famille. Elle permettra de mieux comprendre la personnalité du monarque surnommé le « Bien-aimé ». De nature discrète et mélancolique, Louis XV préfère l’intimité des appartements privés à la vie publique et s’entoure d’un cercle proche de femmes et d’hommes à qui il voue toute confiance. 
Homme profondément croyant, il a paradoxalement maintenu tout au long de sa vie des relations avec des favorites, qui ont, pour certaines, – Madame de Pompadour notamment, – exercé une influence majeure sur le Roi.

La deuxième partie dédiée aux passions du Roi permettra d’évoquer les sciences, la botanique, la chasse ou encore le goût pour les bâtiments et leur influence dans la politique du royaume. En effet, Louis XV développe sa curiosité tout autant que la recherche. Il finance de grandes expéditions maritimes, fait de Trianon un jardin d’expérimentations botaniques, commande des objets scientifiques à la pointe de la technologie et ordonne aux géographes et aux astronomes de cartographier le pays. 

Enfin, la dernière section intitulée Louis XV et les arts présentera des chefs-d’œuvre de l’art rocaille qui permettront au public de connaître les fondements de ce style qui, libéré de toute symétrie et règle formelle, a bouleversé la création artistique du XVIIIe siècle. L’exposition dévoilera également les œuvres insignes qui entouraient le Roi dans son quotidien.

À l’occasion de cette exposition, l’appartement de Madame Du Barry, témoignage précieux du Versailles intime de Louis XV, sera rouvert au public, après une restauration de dix-huit mois.

Les visiteurs pourront également suivre plusieurs parcours dans le Château sur les traces de Louis XV.

 

Commissariat de l’exposition

Yves Carlier, Conservateur général du patrimoine, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon
Hélène Delalex, Conservateur du patrimoine, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon

Scénographie
Martin Michel
 

Grâce au mécénat au : 

 

Communiqué de presse

Visuels

Marie-Anne de Mailly-Nesle, duchesse de Châteauroux

Jean-Marc Nattier, 1740, Versailles, Château de Versailles
© RMN-GP (Château de Versailles) Droits réservés

Télécharger ce visuel
Portrait de Louis XV

Hyacinthe Rigaud (1659-1743)
1715-1717 Huile sur toile Château de Versailles
© RMN-GP (château de Versailles) G.Blot

Télécharger ce visuel
Louis XV à cheval

D’après Edme Bouchardon Attribué à Jean-Baptiste Pigalle
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) T. Ollivier

Télécharger ce visuel
Pendule astronomique

Claude-Siméon Passemant, Louis Dauthiau, Jacques et Philippe II Caffiéri, 1729-1754, Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN C. Fouin

Télécharger ce visuel
Pendule en ivoire

Jean-Antoine Lépine, vers 1770, Versailles, Château de Versailles
© RMN-Grand Palais (Château de Versailles) D. Arnaudet, J. Schormans

Télécharger ce visuel
Ananas en pot,

Jean-Baptiste Oudry, 1733, Versailles, Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN C. Fouin

Télécharger ce visuel
Commode

Bernard II Vanrisanburgh,1745, Versailles, Château de Versailles
© Château de Versailles, Dist. RMN C. Fouin

Télécharger ce visuel
Couronne de Louis XV, Augustin Duflos, 1722, Paris, musée du Louvre

© Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais / Martine Beck-Coppola

Télécharger ce visuel
Madame de Pompadour en Amitié, Jean-Baptiste Pigalle, 1753, Paris, musée du Louvre

© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé Lewandowski

Télécharger ce visuel
Commode de Madame du Barry, attribuée à Martin Carlin (vers 1730 - 1785), livrée par Poirier, 1772, Paris, musée du Louvre, département des Objets d’art

© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Daniel Arnaudet

Télécharger ce visuel
Vases symbolisant les éléments Feu et Eau, Vase au médaillon de Louis XV, Allemagne, Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, Porzellansammlung

© BP K. Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / image SKD

Télécharger ce visuel
La chasse à l'éléphant, Parrocel Charles (1688-1752), 1736, Amiens, musée de Picardie

© RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski

Télécharger ce visuel
La chasse de l'autruche, Vanloo Catie (dit), Vanloo Charles André (1705-1765), 1738, Amiens, musée de Picardie

© RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski

Télécharger ce visuel
La chasse du lion, Troy Jean-François de (1679- 1752), 1735, Amiens, musée de Picardie

© RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski

Télécharger ce visuel
< >
Contact presse
+33 (0)1 30 83 75 21