Dans le cadre de sa mission d’éducation artistique et culturelle, le château de Versailles développe des actions éducatives et solidaires visant à accueillir le public le plus large et assurer l’accès de tous à la culture et  lutter contre les discriminations dans le domaine de la culture.

Il s’agit de sensibiliser les jeunes publics à la richesse patrimoniale et culturelle du château, de ses collections et de son domaine, de favoriser le développement de leur curiosité, de leur créativité, de nourrir leur capacité d’étonnement et de questionnement. Ces actions visent également à toucher les publics éloignés de la culture et à participer ainsi au renforcement du lien social autour de références historiques et culturelles communes. Elles comprennent enfin les actions visant à garantir l’accessibilité aux personnes en situation de handicap, par l’aménagement de circuits de visite et par une médiation culturelle adaptée.

 

La Mission Vivre Ensemble

Depuis 2004, des établissements coopèrent pour aller à la rencontre des publics peu familiers des institutions culturelles et lutter ainsi contre les discriminations dans le domaine de la culture. En se penchant sur les difficultés de publics très variés et en adaptant leur offre pour mieux les accueillir, les institutions culturelles constatent que les améliorations apportées bénéficient à tous les publics et permettent ainsi de rendre la culture plus accessible à tous.

Dans ce cadre, 32 établissements culturels, dont le château de Versailles, travaillent maintenant ensemble pour aller à la rencontre des publics peu familiers des institutions culturelles. Leur objectif est de faire jouer pleinement à la culture son rôle dans la lutte contre l’exclusion et de contribuer ainsi à la démocratisation culturelle. Ils illustrent la variété des lieux culturels : musées, monuments, scènes de spectacle vivant (théâtre, musique, danse…), cinémas, bibliothèques et médiathèques, centres d’archives...

Les établissements communiquent ensemble leurs programmes par une lettre trimestrielle commune. Tous les ans, ils se retrouvent au cours d’un forum qui permet de définir les nouveaux axes de travail.

Le château de Versailles participe tous les ans au forum des relais culturels, qui aura lieu le 24 janvier 2017.

 

La RECA

Le 28 mars 2003, le ministère de la Culture et de la Communication a demandé à ses établissements publics dont le château de Versailles, de proposer des mesures concrètes visant à améliorer, à court terme, l’accueil des personnes handicapées dans les établissements culturels.

Une mission a ainsi été créée, dénommée « Réunion des établissements culturels pour l’accessibilité » (RECA),  elle est pilotée par Universcience.

La RECA développe, notamment au travers de groupes de travail thématiques, des actions concrètes inter-établissements qui ont abouti à des améliorations de tous ordres : architecturales, éditoriales, informatiques et techniques.

Le Référent Handicap du château de Versailles participe à tous les groupes de travail (Groupe Emploi des personnes en situation de handicap, Groupe Promotion – communication, Groupe Nouvelles Technologies, Groupe Mise en conformité…)

Le château de Versailles participe également tous les deux ans au Salon Autonomic.

Les travaux en cours portent sur :

  • l’emploi des personnes en situation de handicap dans les établissements culturels, 
  • la promotion des offres culturelles auprès des personnes en situation de handicap,
  • l’apport des nouvelles technologies pour les visiteurs en situation de handicap,
  • la mise en conformité des établissements publics culturels avec la loi de 2005,
  • l’évaluation des offres et dispositifs proposés.

 

Les lundis au musée

En parallèle, depuis janvier 2017, une programmation réservée aux publics prioritaires (scolaires, périscolaires, publics en situation de handicap et éloignés des musées) a été mise en place le lundi, jour de fermeture hebdomadaire, permettant aux élèves et aux associations une découverte du Château dans des conditions d’accueil privilégiées. Cette ouverture permet de montrer Versailles sous un jour différent et de découvrir la diversité du Château.

 « Favorisons l’accès de tous au château de Versailles pour que ce patrimoine d’exception nourrisse les rêves de chacun.»

Catherine Pégard
Présidente du château, du musée et du domaine national de Versailles

 

Des collections accessibles

Versailles « en direct »

Le développement du numérique est aujourd’hui une activité fondamentale pour favoriser la connaissance du patrimoine de Versailles et sa diffusion à un large public, en France et à l’étranger. Dans ce cadre, depuis 2015, un nouveau modèle de visioconférence, innovant et très abouti en termes de technique et de contenu, a été développé grâce au mécénat de compétence de Galaxie Groupe. Ces « visios » permettent une visite à distance du Château, en direct et interactive, à l’aide d’un conférencier en studio et d’un reporter-terrain dans les salles ou les jardins. Le visiteur peut à distance poser ses questions et même, s'il le souhaite, guider la caméra.

Des parcours sensoriels pour découvrir le Château

Le château de Versailles conçoit de nouveaux parcours de visite faisant appel aux sens : odorat, ouïe, vue et toucher. Pour la réouverture de la galerie des Carrosses en mai 2016 a ainsi été créée une visite sensorielle alliant notamment bandes-son (introduction par le Grand écuyer, cortège funèbre de Louis XVIII…), présentation de planches tactiles d'un contenu en audio-description, et de carrosses manipulables et démontables.

Versailles « Hors les murs »

En complément de cette offre accessible sur place, le château de Versailles a développé une offre « Hors-les-murs » à destination des publics ne pouvant se déplacer, que ce soit pour des raisons juridiques ou pour des raisons physiques. Des partenariats sont noués avec des établissements pénitentiaires afin de proposer des cycles de conférences et des ateliers thématiques aux détenus participants à ces programmes. Par ailleurs, grâce au mécénat du Fonds Handicap & Société, ont été conçus des outils de médiation spécifiques qui peuvent être utilisés en ateliers auprès de personnes hospitalisées ou en maisons de retraite : des mannequins et costumes en modèle réduit, des bandes sonores, des diffuseurs olfactifs, un tableau tactile reproduisant le fameux Portrait de Louis XIV en costume de sacre par Hyacinthe Rigaud…

De nouveaux ateliers pédagogiques

Avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, l’aile du Midi du Château fait l’objet d’un projet d’aménagement de salles pour de futurs ateliers entièrement dédiés aux activités et aux expositions éducatives. Cet espace vivant et coloré est pensé au service des enfants, des familles et de tous les publics qui souhaitent profiter autrement du musée et de ses collections. Symbole de l’ouverture du Château à tous ses publics, il sera en effet accessible à tous, groupes scolaires, groupes en situation de handicap ou encore publics éloignés des musées. Il regroupera un espace-famille, des studios-ateliers modulables, un espace de lecture… Avec ce nouvel espace, le château de Versailles a pour objectif de doubler, voire de tripler, le nombre de personnes bénéficiant d’un accompagnement pédagogique spécifique chaque année.

 

Des journées événementielles

Les manifestations événementielles sont l’occasion de venir ou revenir à Versailles et de découvrir le Château par le biais d’opérations festives et thématiques. Elles permettent également d’offrir aux publics prioritaires des programmes originaux et des activités adaptées.

Des journées dédiées

Chaque année, une journée thématique est organisée pour des associations partenaires de la Fondation d'entreprise FDJ afin de faire découvrir le Domaine sous différents aspects à travers des animations inédites (initiation à la danse, spectacle de fauconnerie, découverte des jeux d’époque…). La Fondation d'entreprise FDJ accompagne également l’opération « Tous en fête » en collaboration avec la Croix-Rouge qui permet d’accueillir au Château plus de 300 bénéficiaires de la Croix-Rouge, enfants et adultes, sur une journée au moment des fêtes de fin d’année.

Une journée de vacances à Versailles

Dans le cadre de son mécénat en faveur de l’exposition Olafur Eliasson Versailles, le groupe Emerige a mis en place avec le château de Versailles le projet « Une journée de vacances à Versailles » afin d’accueillir durant l’été 2016 près de 6000 enfants franciliens, âgés de 6 à 13 ans, ne partant pas en vacances.

© EPV / Christian Milet

Des actions en faveur des élèves issus des réseaux d’éducation prioritaire

Depuis 6 ans, le château de Versailles s’associe à la Fondation Deloitte pour accueillir chaque année au domaine de Versailles environ 350 personnes (enfants et parents) issues de quartiers prioritaires d’Ile-de-France lors d’une journée de visites spécialement dédiée.

Audiovisuel et Patrimoine

De façon complémentaire, en 2016, la Fondation France Télévisions a rejoint le château de Versailles et la Fondation Deloitte autour du projet « Audiovisuel et Patrimoine ».  Des collégiens de Seine-Saint-Denis ont participé en tant que figurants et assistants techniques à la réalisation d’un docu-fiction sur Louis XIV, mené par des étudiants en métiers de l’audiovisuel du lycée professionnel Suger de la ville de Saint-Denis.

La Semaine de la langue française

Depuis plusieurs années, le château de Versailles participe à la Semaine de la langue française et de la francophonie pour toucher des publics de primo-arrivants, en phase d’apprentissage du français ou en phase d’alphabétisation. Cette année, le programme s’intitule « Versailles et mots d’esprit : le théâtre à la cour » et bénéficie du soutien de la Fondation groupe RATP. De janvier à mars 2017, des visites et des ateliers sur le thème du théâtre du XVIIème siècle sont proposés à près de 200 participants issus de structures spécialisées dans l'accueil et l'insertion.

La Semaine du Handicap

Autour de la Journée internationale des personnes handicapées le 3 décembre de chaque année, et en partenariat avec la Fondation d'entreprise FDJ, la Semaine du handicap organisée par le château de Versailles met en lumière les différents moyens mis en œuvre pour favoriser l’accessibilité de ces publics. Pour sa quatrième édition en 2016, ce sont plus de 250 personnes qui ont été accueillies pour une programmation autour des fêtes et divertissements à la Cour.

Sans oublier…

La Semaine du Patrimoine, la Semaine des Métiers d’art, la Semaine des Jardins, la Semaine de la Science...

Voir tous les événements

 

Des projets dans la durée

2017 – 2019 : Démos

Le projet Démos vise à démocratiser l’accès à la culture en permettant à des enfants issus de milieux défavorisés, sans pratique musicale antérieure, de participer à des cours collectifs de musique classique où ils apprennent à jouer d’un instrument. D’envergure nationale, Démos réunit 3 000 enfants de 7 à 13 ans, répartis dans trente orchestres sur l’ensemble du territoire. La Philharmonie de Paris, à l’initiative du projet, les accueillera tous pour un grand concert final en 2019.

Dans ce cadre, le château de Versailles parraine 105 enfants du département des Yvelines et leur propose régulièrement des visites et des ateliers. Pendant trois ans et par groupe de quinze, les jeunes musiciens suivent chaque semaine quatre heures de cours, hors temps scolaire, avec des musiciens de l’Orchestre de Paris ou de l’Orchestre Symphonique Divertimento. Le 16 juin 2017, ils donnent leur premier concert à la Grande Écurie, dans le manège de l'Académie équestre de Versailles.

© EPV / Didier Saulnier

2017 – 2018 : Versailles chorégraphié

Grâce à la Préfecture d’Ile-de-France, le château de Versailles a mis en place un partenariat autour de la zone de sécurité prioritaire des Mureaux, avec les villes des Mureaux et d’Ecquevilly, la communauté urbaine du Grand Paris Seine Oise (CUGPSO) et l’Académie de Versailles, afin de proposer à leurs habitants de découvrir Versailles par le biais de la danse.

Le projet « Versailles chorégraphié » vise à explorer les parallèles existants entre danse baroque et danses du monde, dans leurs symboliques, leurs caractères sociaux ainsi que leurs influences. Avec l’aide d’artistes et de conférenciers, en collaboration avec le tissu associatif local et avec le soutien de Transdev, ces habitants vont pouvoir « danser à Versailles ».

En savoir plus

© EPV / Didier Saulnier

2016 – 2017 : Escales à Trianon

Suite au succès de l’opération menée en 2015 avec l’association Zig Zag Color qui avait abouti à l’exposition des œuvres d’une centaine d’artistes autistes dans les jardins de Versailles, le Château s’est lancé dans un nouveau projet, intitulé « Escales à Trianon » et soutenu par la Fondation d'entreprise Groupe EDF et par la Fondation Terrévent.

En collaboration avec l’Institut Médico-Educatif Bel Air au Chesnay, structure accueillant des jeunes reconnus en situation de handicap et souffrant de difficultés sociales et familiales, cette opération vise à faire découvrir le Château à ces jeunes et à leur permettre de développer une pratique artistique. Leurs œuvres seront exposées dans les jardins de Trianon en mai et juin 2017.

En savoir plus

© Reflet, Valentin, IME Le Bel-Air au Chesnay (78), monotype, 425 x 590 mm

    En ce moment au Château

    Retrouvez tous les événements et actualités en cours et à venir

    Actualités

    Recevez des nouvelles de Versailles

    Grâce aux lettres d'informations du Château, retrouvez les actualités et la programmation qui vous intéressent

    S'inscrire