Découvrir
Le Château
Collections
Le Jardin
Le Grand Trianon
Le Domaine de Marie-Antoinette
Pratique
Infos Pratiques
Acheter son billet
Plan Interactif
Calendrier des événements
Boutique

L'HistoireLes grandes dates

1871-1879 Les parlementaires à Versailles

Partager

Imprimer le chapitre

1871 - 1879

La construction de la République parlementaire est intimement liée au château de Versailles. En effet, tous les débats des assemblées parlementaires des débuts de la IIIe République se sont déroulés dans ce haut lieu de la monarchie d’Ancien Régime.

En février 1871, la dernière Assemblée nationale du Second Empire est élue. Réunie une première fois à Bordeaux, elle souhaite rentrer à Paris, mais les troubles de la Commune ayant éclaté dans la capitale, il lui faut trouver une solution de repli en attendant le retour au calme. Après quelques hésitations, les députés votent leur transfert à Versailles et décident de tenir leurs séances dans l’Opéra royal du château. La première session a lieu le 20 mars 1871.

De 1871 à 1875, l’Assemblée nationale, alors appelée « la Chambre », siège donc dans l’Opéra royal. Plusieurs lois de 1875 modifient cette organisation : une seconde chambre est créée, le Sénat, qui siège dans l’Opéra royal tandis que les députés de la Chambre se voient attribuer l’aile du Midi. Une nouvelle salle y est construite pour eux, par Edmond de Joly et Julien Guadet, et achevée en décembre 1875. Les deux chambres tiennent chacune leur première séance dans leur salle respective le 8 mars 1876.

Néanmoins, la question du retour des parlementaires à Paris se pose rapidement, comme en témoignent plusieurs propositions de lois déposées à partir de 1877. En 1879, le palais du Luxembourg est affecté au Sénat et le palais Bourbon à la Chambre des députés. Le retour des Chambres à Paris a lieu la même année.

En 1879, les débats ordinaires du Parlement quittent donc le château de Versailles pour regagner la capitale, siège habituel du pouvoir depuis la Révolution. Pour autant, ce transfert ne met pas un point final à l’histoire parlementaire du Château : il reste le lieu où siège le Parlement réuni en Congrès, c'est-à-dire la assemblée des députés et des sénateurs.

Depuis, les révisions constitutionnelles et, jusqu’en 1958, les élections du président de la République, ont été votées par le Congrès au château de Versailles, dans la salle de l’aile du Midi, aujourd’hui désignée comme la « salle du Congrès ». Depuis 2008, cette salle est le seul endroit où le président de la République est autorisé à s’exprimer devant les parlementaires.

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite. En savoir plus. Fermer