catalogue d'exposition

sous la direction de Valérie Bajou
avec les éditions Gourcuff Gradenigo, 2016
24 x 28 cm, 208 p., 39,00 € TTC
ISBN 978-2-35340-244-1

Ouvrage disponible en anglais et en français 

L’Indépendance américaine s’est jouée à Versailles…
Versailles où Louis XVI annonça aux représentants des Provinces-Unies d’Amérique du Nord qu’il reconnaissait leur indépendance. Versailles d’où partirent les ordres engageant la France aux côtés des insurgents contre l’Angleterre, transformant une révolte coloniale en guerre mondiale. Versailles, enfin, où fut signé en 1783 le traité mettant un terme aux hostilités.

C’est à cette formidable aventure humaine, politique et diplomatique que le présent ouvrage nous convie. Bruissant des échos assourdis d’événements décisifs pour le monde, il montre comment la France a contribué à promouvoir les idées nouvelles sur lesquelles se construisaient les États-Unis.

Récit de la guerre d’Indépendance, ce livre traite aussi d’un XVIIIe siècle cosmopolite et dépasse le discours national ou le dialogue franco-américain. Réunissant des conservateurs, des chercheurs et des historiens anglais, américains, espagnols et français, il analyse également l’héritage de la révolution américaine, qui fut une source d’inspiration féconde pour les artistes.

Acheter en ligne

Sommaire : 

« C’est au bras de la noblesse de France que la démocratie américaine a fait son entrée dans le monde » Paul Claudel

L’Indépendance américaine au cœur des relations internationales
L’Indépendance américaine à Versailles (1776-1778)
La France dans un conflit mondial (1778-1783)
Yorktown et les traités de 1783
L’Indépendance en France et aux États-Unis au XIXe siècle

Annexes