Essai

sous la direction de Xavier Salmon
avec les éditions Actes Sud, 2004
13 x 24 cm, 200 p., 19,30 € TTC
ISBN 978-2-74274-701-6

À travers les réalisations du portraitiste de cour Jean-Marc Nattier, protégé de Louis XV, c’est tout l’art du portrait de cour dans l’Europe des Lumières qui a été évoqué lors d’un colloque organisé en 1999 au château de Versailles.

Réunies dans cet ouvrage, les recherches des spécialistes donnent à découvrir des maîtres méconnus ou des pratiques de cour et d'atelier. Elles définissent les échanges qui marquèrent les pays d'Europe en ce domaine et éclairent d'un jour nouveau un art que, peu à peu, l'on avait eu tendance à négliger : à cette époque en effet, la figuration du visage humain acquiert définitivement ses lettres de noblesse.

Sommaire : 

De soie et de poudre. Portraits de cour dans l'Europe des Lumières
Portraits français inédits ou peu connus du XVIIIe siècle dans les collections espagnoles
Portraits de cour en Espagne à l'époque de Goya
Alexandre Roslin et Giuseppe Baldrighi entre Parme et Paris
Liotard : entre portrait de cour et portrait bourgeois
L'influence française sur l'art du portrait anglais au XVIIIe siècle
La famille royale et ses portraitistes sous Louis XV et Louis XVI
Petits portraits de cour et d'amitié : l'exemple de Charles Leclercq