Biographie

Madame de La Ferté-Imbault. Philosophe et femme d’affaires à la cour de Louis XV

Maurice Hamon
avec les éditions Perrin, collection « Les Métiers de Versailles », 2011
16 x 21 cm, 200 p., 20,50 € TTC
ISBN 978-2-26203-724-6

La marquise de La Ferté-Imbault aurait pu se contenter d’être la fille de la célèbre salonnière « Madame Geoffrin », mais une opposition violente et irréductible de caractères allait en décider autrement.

Mademoiselle Geoffrin va saisir l’occasion d’affirmer sa différence face à l’envahissante figure maternelle : son mariage lui ouvre les portes de la Cour. Veuve à vingt-deux ans, elle entreprend d’y rétablir le lustre de sa belle-famille.

Mais la Cour est aussi un terrain de manœuvre pour la défense de ses intérêts matériels, en l’occurrence le privilège industriel de la Manufacture des glaces, pièce maîtresse d’une prospère fortune familiale.

La marquise s’engage enfin dans le combat politique, en épousant la cause parlementaire et en soutenant le retour de Maurepas au pouvoir. Pourtant, sa plus grande fierté sera d’être appelée à dispenser des cours de « saine philosophie » aux jeunes princesses Clotilde et Elisabeth.

Tel est ce parcours peu banal, où l’on côtoie Madame de Pompadour, le cardinal de Bernis, Louis XV, les ministres, le jeune Louis XVI et Marie-Antoinette, avant que la disgrâce de la vieille Cour ne l’éloigne des allées et des intrigues de Versailles.

Acheter en ligne 

Sommaire : 

Introduction
Mademoiselle Geoffrin
Un veuvage libérateur
Au cœur du clan dévot
Les miroirs de Versailles
« Marquise Carillon » et « reine des Lanturelus »
Politique et affaires
La fin de la vieille cour
Epilogue