Catalogue d'exposition

Gwénola Firmin, Frédéric Lacaille, Élisabeth Maisonnier, Béatrice Sarrazin
avec  les éditions du Patrimoine, 2016
24 x 26 cm, 72 p., 12 € TTC
ISBN  978-2-7577-0525-4

Du règne de Louis XIV au Second Empire, toute l’Europe s’est émerveillée de l’éclat de la cour de France et de la société parisienne. À Versailles comme à Paris, princes et courtisans arboraient les plus somptueux costumes, se parant d’étoffes précieuses, de pierreries, perles et diamants, insignes éblouissants de leur pouvoir. Ils dictaient ainsi la mode, offrant la plus belle des vitrines à l’industrie du luxe parisien et, en particulier, à l’inimitable savoir-faire des artisans joailliers de la capitale.  Il ne subsiste à ce jour que très peu de ces bijoux et parures dynastiques – souvent propriété du Trésor de l’État – que les souverains enrichissaient chacun à leur tour et que l’on remettait sans cesse au goût du jour.
À défaut des bijoux eux-mêmes, restent les portraits de l’époque qui nous permettent d’entrevoir la splendeur de ces atours et d’admirer la virtuosité avec laquelle peintres et graveurs ont su restituer la magnificence des joyaux.
À travers de splendides portraits conservés dans les collections du château de Versailles, cet ouvrage propose un panorama du goût de la parure aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Sommaire :

Préface
Le goût de la parure
Portraits du château de Versailles
Le goût de la parure à la cour du Roi-Soleil
Les derniers feux de l’Ancien Régime : la parure au xviiie siècle
Le goût de la parure à l’ère des grands bouleversements
Regards sur le goût de la parure
Le Grand Siècle
Le siècle des Lumières
Le siècle des monarchies
Savoirs au-delà
Les vicissitudes des joyaux de la Couronne
Bibliographie sélective
Lexique