catalogue d'exposition

Raphaël Masson
avec les éditions du Patrimoine, 2018
15 x 21 cm, 16p., 3 € TTC
ISBN  978 2 75770 580 3

Jusqu’à la fin des années 1660, les portraits d’Henri Beaubrun et son cousin Charles Beaubrun connaissent un très grand succès. Certains d’entre eux ont été commandés par le roi lui-même pour orner ses résidences. Louis  XIV s’inspirait ainsi de la vogue des
« galeries de beautés » alors largement répandue dans toute l’Europe et qui consistait à réunir, dans une galerie ou un cabinet, une collection de portraits de femmes remarquables par leur beauté. Dans son château bourguignon, le comte de Bussy-Rabutin sacrifia lui aussi – et de façon éclatante – à cette mode.

Les portraits issus des collections du château de Versailles et présentés dans le château de Bussy-Rabutin offrent un véritable instantané de la cour de France à l’aube du nouveau règne et illustrent à leur manière cette décennie brillante où la paix retrouvée, à l’intérieur comme à l’extérieur du royaume, prélude à l’essor du Grand Siècle.

Mécénat

Être mécène de Versailles, c’est s’inscrire dans cette chaîne qui relie l’histoire d’hier, d’aujourd’hui et de demain, transmettre aux générations futures la mémoire vivante de l’histoire qui nous a construits entretenir le savoir-faire de métiers d’art rares.

Plus d'informations

Vous venez régulièrement ?

Profitez d’un accès coupe-file au Château et accédez gratuitement et en illimité à tous les espaces du Domaine en souscrivant à la carte "1 an à Versailles".

Offres d'abonnement