Père de l'Église latine
354 - 430

L’installation d’un décor sculpté monumental sur la balustrade et le fronton de la façade Ouest de la Chapelle royale fut décidée aux alentours de 1705. Soigneusement déterminé, le programme iconographique de cet ensemble mêle allégories et grandes figures du christianisme. Les quatre évangélistes y côtoient les douze apôtres, les quatre Pères de l’Église latine, les quatre Pères de l’Église grecque et six allégories des vertus chrétiennes.

Sculpteur
Guillaume Coustou (1677-1746)

Date de création
1707-1708

Hauteur
2,86 mètres, plinthe comprise

Matière
Pierre de Tonerre

La restauration de la Chapelle royale

Adoptez une statue

Saint Augustin

Père de l’Église latine, saint Augustin est représenté à un âge mur, portant une barbe et une tenue d’évêque. Coiffé d’une mitre, il est vêtu d’une chape, d’un rochet bordé de dentelles et d’une soutane, et porte une croix en sautoir autour du cou. Tenant un livre fermé dans la main gauche, il tend la main droite dans un geste de bénédiction. Un second livre, placé à proximité de son pied droit, symbolise ses œuvres. Né en Afrique du Nord en 354, saint Augustin se convertit au christianisme à Milan alors qu’il a déjà plus de trente ans, et reçoit le baptême des mains de saint Ambroise. Prêtre en 391, il devient l’évêque de sa ville natale, Hippone, en 395. Partageant la vie d’une communauté monastique, il s’implique néanmoins dans les controverses théologiques de son époque jusqu’à son décès en 430. Grand penseur, il a laissé une œuvre écrite considérable qui lui vaut d’être reconnu comme le saint patron des théologiens et des imprimeurs.

Saint Augustin

© EPV/Didier Saulnier

© EPV/Didier Saulnier

© EPV / Thomas Garnier

© EPV / Thomas Garnier

© EPV / Thomas Garnier

Le sculpteur Guillaume Coustou

Frère de Nicolas Coustou, comme lui élève de Coysevox, il part à Rome après l’obtention du premier prix de sculpture (1697) et est de retour avant 1703 à Paris, où il est reçu à l’Académie. Il est employé par les Bâtiments du roi : aux Invalides, à Versailles et à Marly (Chevaux de Marly aujourd’hui au Louvre). Son style se caractérise par la vigueur de l’expression et à cet égard Guillaume Coustou est un excellent portraitiste. L’essentiel de son intervention à Versailles concerne la Chapelle royale.

Cette statue a été adoptée grâce au mécénat de la Société des Amis de Versailles.

Devenez mécène

Devenez Mécène

Particuliers, entreprises, fondations, participez au rayonnement du château de Versailles. Dès cinq euros, chacun peut contribuer à un projet de mécénat et inscrire son nom dans l'histoire de Versailles.

Mode d'emploi du mécénat

Vous venez régulièrement ?

Profitez d’un accès coupe-file au Château et accédez gratuitement et en illimité à tous les espaces du Domaine en souscrivant à la carte "1 an à Versailles".

Offres d'abonnement